Accueil > Documentation > Shoah > Pascal de Pury : Les sept Justes du temple d’Aix

Pascal de Pury : Les sept Justes du temple d’Aix

À l’occasion du Yom Hashoah 2014, l’amitié judéo-chrétienne d’Aix-en-Provence était invitée à faire mémoire des 7 justes du temple d’Aix.

Comme le rappelait le conférencier Pascal de Pury, lui-même fils du pasteur Roland de Pury et de sa femme Jacqueline, l’écho de la voix de ceux qui ont péri ne doit pas faiblir, « c’est nous maintenant qui ne devons ni oublier ni nous taire »…

A lire ci-dessous le texte complet de l’intervention de Pascal de Pury

Pascal de Pury : Les sept Justes du temple d’Aix

Le temple d’Aix-en-Provence et du Pays d’Aix a pour particularité d’être implanté dans les murs de l’ancienne synagogue, construite en 1836 sur l’emplacement d’un hôtel particulier du quartier Mazarin détruit à la Révolution.
L’aménagement dépouillé, où subsistent des traits architecturaux de l’ancienne synagogue, est caractéristique des temples protestants.

En remerciement du sauvetage de nombreux juifs du Camp des Milles, la communauté hébraïque cèdera sa synagogue en 1957. Ce temple est porteur de tradition juive, en témoigne les deux chandeliers à sept branches qui font face à la croix.
A l’extérieur une plaque rappelle les liens étroits qui subsistent depuis la dernière guerre, entre les communautés juive et protestante à Aix-en-Provence.