Accueil > Documentation > Judaïsme et christianisme > Textes de référence > Nostra Aetate, 50 ans après l’ouverture du Concile Vatican II : la brochure de l’AJCF

Nostra Aetate, 50 ans après l’ouverture du Concile Vatican II : la brochure de l’AJCF

Il y a bientôt 50 ans s’ouvrait en octobre 1962 le Concile Vatican II. Les médias en parlent beaucoup depuis le début de l’année 2012.

Même si la déclaration du Concile Vatican II "Nostra Aetate", concernant le Judaïsme, n’a été donnée que le 28 octobre 1965, elle fait partie des actes du Concile Vatican II. Cette déclaration "Nostra Aetate" est l’un de nos textes fondateurs, il est bon de la relire toujours et encore à l’occasion du 50ème anniversaire de l’ouverture du Concile Vatican II (octobre 1962).

Une brochure de l’AJCF (Sens Numéro hors série 1999) utile pour toute personne désirant connaître les Textes fondamentaux de l’Église catholique relatifs aux relations judéo-chrétiennes (en France, à Rome) est disponible au Siège de l’AJCF, 60 rue de Rome 75008 Paris, au prix de 4 € (+ 2 € pour frais de port et de traitement pour la France).
Vous pouvez l’acquérir en passant au siège ou en envoyant votre commande par courrier sur papier libre avec vos coordonnées et un chèque de 6 €.

En une cinquantaine de pages, l’AJCF a rassemblé en deux parties les textes romains et ceux de l’épiscopat français concernant les relations judéo-chrétiennes.

Avant même les documents pontificaux, on trouvera les 10 Points de Seelisberg qui furent, en 1947, le premier texte rédigé par des Juifs et des Chrétiens après la Shoah.

Suit le § 4 de la Déclaration du Concile Vatican II "Nostra Aetate", concernant le Judaïsme (28 octobre 1965). Viennent ensuite les "Orientations et suggestions pour l’application de la déclaration conciliaire Nostra Aetate" (1975). On trouvera encore deux autres documents pontificaux : les "Notes pour une présentation correcte des Juifs et du Judaïsme dans la prédication et la catéchèse de l’Eglise catholique" (juin 1985), et "Nous nous souvenons : une réflexion sur la Shoah" (1998).

Dans une deuxième partie, les textes essentiels de l’épiscopat français concernant les relations judéo-chrétiennes ont été reproduits : "L’attitude des Chrétiens à l’égard du Judaïsme" (Orientations pastorales du Comité épiscopal pour les relations avec le Judaïsme) (16 avril 1973) et la "Déclaration de Repentance de Drancy" (30 septembre 1997).

Sommaire

- Dix-Points de Seelisberg (1947)
Textes romains
- Nostra Aetate (1965)
- Orientations et suggestions pour l’application de Nostra Aetate (1975)
- Notes pour une présentation correcte des Juifs et du Judaïsme (1985)
- " Nous nous souvenons " : une réflexion sur la Shoah (1998)
Textes français
- L’attitude des Chrétiens à l’égard du Judaïsme (1973)
- Déclaration de Repentance de Drancy (1997)

NB : Certains de ces textes sont disponibles sur notre site dans la rubrique textes de référence, ainsi que d’autres textes fondamentaux comme la Déclaration "Eglise et Israël", Communion ecclésiale de Leuenberg, (Protestants) ou un document de l’ICCJ plus récent Les 12 points de Berlin.