Accueil > AJCF Nationale > Textes de Jacqueline Cuche, présidente > Tendus vers l’espérance

Tendus vers l’espérance

(Editorial du N° 395 de la revue SENS)

Par Jacqueline CUCHE, présidente de l’AJCF

Une année toute neuve s’ouvre devant nous, et c’est déjà en soi une bonne nouvelle, car celle que nous venons de quitter laissera un souvenir amer : les agressions antisémites n’ont cessé de s’y multiplier, au point d’atteindre, l’été dernier, à la faveur de la guerre déclenchée en Israël par le Hamas, un niveau de violence tel que de plus en plus nombreux sont les Juifs qui, ne s’y sentant plus en sécurité, ont choisi de quitter la France ; et le mois de décembre lui-même vit les lumières de l’Avent et de Hanoukka ternies par d’odieuses et sauvages agressions. Elle fut aussi l’année qui vit se développer au Moyen Orient et en Afrique subsaharienne un islamisme d’une barbarie inouïe, semant autour de lui la mort et la désolation. Non, nous ne regretterons pas l’année 2014 !

Et pourtant, au milieu de cette noirceur restera pour nous, comme un point lumineux, le souvenir de l’espérance qu’a su faire naître autour de lui le Père Émile Shoufani, lorsque lui fut remis, le 17 novembre, le Prix annuel de l’Amitié Judéo-Chrétienne de France. « J’avance », nous disait ce grand témoin de Dieu, « en regardant cette parcelle divine qui est une dans tous les humains […] mon travail, c’est de faire apparaître cette lumière... ». Un souffle passa ce soir-là, dans le grand auditorium des Bernardins, comme un léger vent de grâce… Puisse l’année qui commence lui donner de souffler à nouveau et nous donner à nous de « témoigner de l’amour et de la sagesse de Dieu dans la construction de son monde » !

Cette année nouvelle devrait être celle des célébrations : célébration, le 25 janvier, du 70ème anniversaire de la libération des camps d’Auschwitz. De nombreuses manifestations seront organisées ce jour-là, particulièrement à l’UNESCO. Nous en ferons certainement nous-mêmes mémoire dans nos différents Groupes.

Célébration également du 50ème anniversaire de la déclaration conciliaire Nostra Aetate. Voté en octobre 1965, le texte marqua un changement radical du regard de l’Église catholique sur le peuple juif et fut suivi de très nombreuses autres déclarations, qui n’ont cessé de préciser et creuser la nature du lien qui unit les Catholiques à leurs frères aînés. Mais autant dire que ce changement est en réalité celui de toute l’Église, car parallèlement, et parfois même précédemment, des démarches similaires ont été accomplies chez les Protestants, tandis que de plus en plus d’Églises orthodoxes — notamment celles de France — les entreprennent à leur tour. Le prochain Conseil National, fixé au dimanche 1er mars, nous donnera l’occasion de revenir sur cet important anniversaire pour en mieux percevoir la signification et en mesurer déjà tous les fruits.

Célébration enfin du 40ème anniversaire de la création de Sens, qui verra la parution de son 400ème numéro (ce pourrait même être le 450ème, si on lui ajoutait les 50 numéros du Bulletin de l’AJCF, créé en 1948 par Jules Isaac, qui parut jusqu’en 1974, puisque l’année suivante fut celle de la création de Sens)1.

Peut-être l’Assemblée Générale des 14 et 15 mai prochains, à laquelle chaque membre de l’AJCF est chaleureusement invité, sera-t-elle pour nous l’occasion de fêter ensemble ces événements heureux. Le Groupe d’Annecy, qui en est le maître d’œuvre, nous prépare (au bord du lac !) un programme attirant, que vous pourrez très bientôt découvrir.

En attendant de vous retrouver à ces quelques rendez-vous, je vous adresse à tous mes vœux très chaleureux de bonne et féconde année nouvelle.

Jacqueline CUCHE
Présidente de l’A.J.-C.F.


1 On peut déjà se reporter aux Tables du Bulletin de l’AJCF (Cf. Sens, 2009 n° 7/8, pp. 432-459), et aux trois Tables décennales de la revue Sens elle-même (1985 n° 4/5, pp. 142-156 ; 1995 n° 7/8, pp. 322-352 ; 2005 n° 9/10, pp. 479-527). Les Tables pour la décennie 2005-2015 paraîtront au cours de l’année 2015 [NDLR].