Accueil > Documentation > Culture > Lectures > Livres > Le journal d’Anne Frank

Le journal d’Anne Frank

Ce livre ne vient pas de sortir mais il est toujours d’actualité, à découvrir pour les plus jeunes qui ne le connaissent pas, à relire pour les autres, en ces périodes où certains nient encore la Shoah, où d’autres disent qu’à l’époque ils ne savaient pas.

Pour commencer, quelques phrases qui m’ont sautées aux yeux à la relecture de ce livre, plus de 30 ans après l’avoir lu au collège :

- vendredi 9 octobre 1942 : ... nous n’ignorons pas que ces pauvres gens seront massacrés. La radio anglaise parle de chambres à gaz. peut-être est-ce encore le meilleur moyen de mourir rapidement. ...
- jeudi 19 novembre 1942 : ... tous sont bons pour le voyage vers la mort. ...
- samedi 27 mars 1943 : ... L’on mène ces pauvres gens à l’abattoir....

Ce sont les dates, avec juste une phrase mais il faut lire les paragraphes entiers : à 13 ans, cachée, avec des moyens d’information précaires, la petite Anne savait que les juifs étaient emmenés pour mourir en Pologne, pas pour être simplement déplacés ou travailler. Alors comment aujourd’hui peut-on penser que des dirigeants libres, politiques ou religieux, ne savaient pas ?

Alors qu’une des ses protectrices Miep Gies, qui aida Anne Frank et sa famille à se cacher des nazis pendant la Seconde guerre mondiale et qui a découvert le journal vient de mourir l’âge de 100 ans, qu’une pièce de théâtre "le journal d’Anne Frank", parait-il plutôt réussie, tourne en France, je vous engage à lire ou relire le livre. C’est un beau témoignage écrit avec la fraîcheur et la lucidité d’une adolescente.

Le site de La Maison d’Anne Frank