Accueil > Menu > Qui sommes-nous ? > Textes de Jacqueline Cuche, ancienne présidente de l’AJCF (2014-2020) > ARCHIVES : Anciens présidents > Jacqueline Cuche 2020


Jacqueline Cuche 2020


TRISTE PÉRIODE, MESSAGE DE JACQUELINE CUCHE

Quelle triste période, que celle que nous traversons ! La France n’est pas la seule à subir les ravages de l’horrible virus qui, non content de menacer nos vies, vient mettre à bas tous les projets et modifier durement la vie quotidienne de nos sociétés, nous obligeant, parce que les autres ont du prix pour nous, à nous en tenir éloignés…

Mais triste période en France, particulièrement, où l’horrible assassinat de Samuel PATY nous a tous bouleversés : un professeur d’histoire comme Jules ISAAC, rappelait l’une d’entre nous, qui, comme lui, désirait servir la pensée en l’aidant à se débarrasser de toutes les chapes de plomb qui déforment son jugement et l’empêchent de s’exercer librement.
C’est cette même passion pour la vérité - qu’il avait reçue de son maître Charles PEGUY} -, que Jules ISAAC a transmise à l’Amitié Judéo-Chrétienne de France, permettant qu’enfin juifs et chrétiens redécouvrent leur lien de fraternité et que naisse et grandisse entre eux l’amitié tant désirée.

L’AJCF, justement, se réjouissait de pouvoir, en lui attribuant son Prix annuel le dimanche 22 novembre, honorer et remercier avec éclat le rabbin Philippe HADDAD qui depuis tant d’années ne cesse de servir cette amitié.

Le maudit virus qui nous frappe en a décidé autrement ! C’est donc à des jours meilleurs que nous sommes contraints de reporter cette cérémonie, sans pouvoir encore en dire plus.

Quant à l’Assemblée Générale qui devait nous réunir le même jour et que nous sommes obligés de maintenir, son déroulement en sera bouleversé, comme le sauront bientôt les présidents de groupes, appelés, lors de cette même AG, à élire ceux qui prendront dorénavant en main les destinées de l’AJCF. De ces élections sortira un nouveau président, dont les débuts, tout comme ce le fut pour mes derniers mois de présidence, seront lourdement entravés par l’épidémie.

Pourtant, c’est un message d’espérance qu’avant de partir je voudrais transmettre au nom de l’Amitié Judéo-Chrétienne de France. Restons habités par la confiance ! Comme le disait mon cher PEGUY, c’est l’espérance qui est la plus forte !Nous voici en effet, en ces jours d’automne, entourés de deux grandes fêtes religieuses qui nous poussent à l’espérance, la juive, Soukkot, et Noël, la chrétienne, qui toutes deux rappellent l’amour et la fidélité inébranlables de Dieu envers les hommes, ses enfants bien aimés…

Le vent mauvais qui actuellement souffle sur nous passera, mais notre amitié, qui est fondée sur ce même roc inébranlable, ne passera pas !
Jacqueline CUCHE, Présidente de l’AJCF

Hier, nous avions posté ce message de tristesse emprunt d’espérance de la part de notre présidente, aujourd’hui, le terrible attentat perpétré dans la Basilique Notre-Dame de l’Assomption à Nice qui a frappé de plein fouet la communauté catholique de Nice et à travers elle, la République, nous replonge dans le plus grand désarroi comme en témoignent les nombreux messages ci-dessous :

MESSAGE DE HAÏM KORSIA, GRAND RABBIN DE FRANCE
Après les terribles assassinats de Nice, et alors que nous sommes encore dans le deuil de Samuel PATY, je veux exprimer aux familles des victimes notre solidarité, notre compassion et notre fraternité.
Ce nouvel acte abominable appelle plus que jamais notre unité, notre fermeté et notre réponse collective la plus déterminée afin d’éradiquer cette pulsion de mort de notre société.
Après l’assassinat du père HAMEL, c’est une autre église qui est frappée et, au-delà, c’est le principe de liberté religieuse si bien protégé en France grâce à la laïcité qui est combattu.
Nous le défendrons.
Nous portons ce deuil avec toute la Nation et nous ne cèderons pas face à cette haine qui ne touchera jamais à ce qu’il y a de plus sacré en France : la fraternité.
C’est l’espérance qui a toujours fondé notre vision de la société, que ce soit grâce à nos textes religieux ou que ce soit par l’appel de la République" :
Haim KORSIA, grand rabbin de France.

COMMUNIQUÉ DE L’AMITIÉ JUDÉO-CHRÉTIENNE

Après le professeur Samuel PATY, ce sont des fidèles catholiques priant dans leur église qu’un fanatique vient d’assassiner, défigurant la religion dont il se réclamait et se croyait le héraut. Encore une fois sont combattues dans notre République les valeurs qui la fondent et que l’Amitié Judéo-Chrétienne de France contribue à incarner en promouvant la fraternité entre juifs et chrétiens. Les nombreux messages de solidarité qui ne cessent de lui arriver de la part d’amis juifs témoignent de la force de cette amitié.
L’AJCF remercie en leur nom la communauté juive de France, elle-même si souvent éprouvée, et redit son espoir de voir dans cette amitié partagée un ferment de fraternité pour toute notre société.
Jacqueline CUCHE, Présidente de l’Amitié Judéo-Chrétienne de France

MALGRÉ L’ÉPIDÉMIE, LA VIE CONTINUE ET L’AMITIÉ JUDÉO-CHRÉTIENNE FAIT SA RENTRÉE

Malgré la reprise inquiétante de l’épidémie et la nécessité de respecter les règles sanitaires, l’AJCF espère vous retrouver nombreux le 22 novembre à 17h pour assister à la cérémonie du Prix 2920, qui sera attribué au rabbin Philippe Haddad. Elle succédera immédiatement à l’Assemblée générale annuelle de l’AJCF, qui se sera tenue dès 14h, mais elle nécessitera, pour des raisons de sécurité, une inscription préalable, et sans doute en nombre assez limité, distanciation oblige...
Ces deux manifestations se dérouleront dans la crypte de la paroisse SAINT HONORÉ d’EYLAU, à Paris 16ème où nous accueillera le père Michel GUÉGUEN, curé de la paroisse, à qui l’AJCF exprime sa reconnaissance.

En attendant d’autres précisions qui seront données ultérieurement, pensez à vous inscrire le plus tôt possible.
- INVITATION AU PRIX AJCF.

Dans ce billet de rentrée, nous vous invitons également à écouter l’émission de radio RCF, présentée par Sarah BRUNEL, sur le dialogue Judéo-Chrétien une richesse dans la vie intellectuelle française :
- ECOUTEZ L’EMISSION .

L’Antisémitisme et l’École :
On trouvera des réflexions intéressantes sur la situation des enfants juifs dans les écoles dans une interview récente d’Akadem
- VISUALISEZ L’INTERVIEW .

Père Christophe Le Sourt, nouveau directeur du Service des Relations avec le Judaïsme à la Conférence des Évêques de France, à Paris, répond a quelques questions du CRIF :
- LIRE L’INTERVIEW.

L’AJCF présente ses meilleurs vœux à S.B. Mgr Pierbattista PIZZABALLA pour sa nomination en tant que Patriarche de Jérusalem.

À très bientôt
Jacqueline Cuche

COMMUNIQUÉ du 19 Mars 2020

L’Amitié Judéo-Chrétienne de France, obligée de cesser provisoirement ses activités, entend rester par d’autres voies aux côtés de ses membres et amis, espérant qu’ils traverseront sains et saufs ce temps d’épreuve et d’incertitude.

Notre Amitié sœur, en Italie (l’Amicizia Ebraica Cristiana), qui fut fondée un an après la nôtre, est plus que d’autres dans la peine, le nombre de décès de ce pays étant en passe d’atteindre sinon bientôt de dépasser celui de la Chine. Et qu’en sera-t-il de l’Afrique, pour laquelle l’OMS craint le pire ?

Juifs et chrétiens, nous voulons continuer à garder vive notre solidarité les uns envers les autres, proches ou lointains. Mais aussi notre Espérance, la « petite fille Espérance » que chante PÉGUY, car « c’est elle qui est la plus forte » « La Foi que j’aime le mieux, dit Dieu, c’est l’Espérance »

C’est à l’espérance aussi que nous invite le Grand Rabbin de France, Haïm KORSIA, dans son dernier livre Réinventer les aurores. En ces temps de confinement forcé, ce livre arrive à point nommé.

Suite

Voeux de l’AJCF pour 2020

L’Amitié Judéo-Chrétienne de France adresse à tous ses meilleurs vœux à l’occasion de la nouvelle année, vœux de paix, de sérénité et de confiance. Puissent les lumières conjuguées de Noël et de Hanoukka continuer à éclairer nos chemins, et les paroles et gestes de paix que nous poserons contribuer à faire reculer la haine et la division ! .
Deux anniversaires importants seront à célébrer cette année :
- le 27 janvier prochain : 75e anniversaire, de la libération du camp d’Auschwitz.
Parmi les différents rassemblements organisés ce jour dans plusieurs villes, citons celui devant le Mémorial de la Shoah, 17 rue Geoffroy L’Asnier, Paris.
- En juin prochain, le 60e anniversaire de la rencontre de Jules Isaac et du pape Jean XXIII