Accueil > Documentation > Culture > Lectures > Livres > Le Chambon-sur-Lignon : un nouveau « lieu de mémoire », un livre et une émission de radio

Le Chambon-sur-Lignon : un nouveau « lieu de mémoire », un livre et une émission de radio

Le 3 juin 2013 a été inauguré le nouveau « lieu de mémoire » du Chambon-sur-Lignon, un village et son plateau dont les habitants se sont mobilisés et ont sauvé des centaines d’enfants juifs pendant la guerre.

A cette occasion, un livre vient de paraître : La Montagne refuge - Accueil et sauvetage des juifs autour du Chambon-sur-Lignon , sous la direction de Patrick Cabanel, œuvre de synthèse. Les derniers ouvrages collectifs dataient de plus de 10 ans et depuis la recherche a avancé, il était temps de refaire le point.

A lire : une revue de presse sur l’inauguration du « lieu de mémoire », une présentation du livre et un lien pour écouter Patrick Cabanel avec Victor Malka.


Revue de presse :

- La Montagne  : Le lieu de mémoire du Chambon-sur-Lignon a été inauguré, symbole de l’histoire du plateau

- La Croix : « Au Chambon, les protestants avaient une sympathie fraternelle pour les juifs »

- La Croix : Le plateau du Chambon perpétue la mémoire de ses Justes

- Site de la Fondation pour la mémoire de la Shoah : Un lieu de mémoire au Chambon-sur-Lignon

 La Montagne refuge - Accueil et sauvetage des juifs autour du Chambon-sur-Lignon

Ouvrage collectif : Patrick Cabanel, Philippe Joutard, Jacques Semelin, Annette Wieviorka

Albin Michel (Editions), avril 2013, 398 pages, 25.00 €

Présentation de l’Éditeur : Entre la Haute-Loire et l’Ardèche, dans un pays de hauts plateaux appelé La Montagne, des milliers de juifs ont été accueillis, cachés et sauvés par la population durant la Seconde Guerre mondiale. Cette désobéissance civile et spirituelle, orchestrée par les pasteurs protestants et mise en œuvre par le peuple des hameaux, est un cas presque unique de sauvetage à l’échelle de tout un « pays ». Seule une localité des Pays-Bas a reçu de l’Institut Yad Vashem, comme le pays du Chambon, un diplôme d’honneur collectif.
La reconnaissance en France a été plus tardive (en 2004 par le président Chirac et Simone Veil). Mais un Musée est en préparation, financé par l’Europe, l’État, les régions concernées et des fondations, qui donnera enfin une visibilité nationale à ce lieu à l’histoire extraordinaire.

" Nous ne faisons pas de différence entre juif et non juif. C’est contraire à l’enseignement évangélique. Si nos camarades, dont la seule faute est d’être nés dans une autre religion, recevaient l’ordre de se laisser déporter ou même recenser, ils désobéiraient aux ordres reçus et nous nous efforcerions de les cacher de notre mieux. " Voilà ce que déclaraient le 10 août 1942 des élèves du Chambon-sur-Lignon à un ministre du gouvernement de Vichy en visite officielle.
Le plus incroyable est que ces paroles de résistance spirituelle, inspirées par les pasteurs André Trocmé et Édouard Theis, furent suivies d’effet, et correspondaient même depuis longtemps déjà à l’engagement de toute une population : celle du Plateau Vivarais-Lignon, rude pays semé de villages et de hameaux dispersés, que l’on nomme la Montagne Des centaines de réfugiés juifs et non juifs ont ainsi été accueillis, cachés, protégés et souvent exfiltrés vers la Suisse.
Comment une telle opération exceptionnelle de sauvetage a-t-elle pu avoir lieu ? Quelles en sont les racines profondes sur les plans historique, social et religieux ? Comment cette résistance civile s’est-elle articulée avec l’action des maquis et des organisations juives ? Et surtout, qu’est-ce qui a pu motiver tant de gens simples, sollicités par leurs pasteurs, instituteurs et autres responsables, à accepter d’accomplir le geste qui sauve, au péril de leur vie ? Telles sont quelques-unes des questions auxquelles tentent de répondre les meilleurs spécialistes dans ce grand ouvrage de synthèse.
Une histoire extraordinaire d’humanité, reconnue par l’institut Yad Vashem et commémorée en 2013 par un musée - lieu de mémoire au Chambon - sur – Lignon.

Source : Decitre.fr

 Patrick Cabanel dans Maison d’Études sur France-Culture

Le ‎dimanche ‎12 ‎mai ‎2013 Patrick Cabanel était l’invité de Victor Malka dans Maison d’Études sur France-Culture pour présenter le livre : émission passionnante qui donne envie de lire le livre.

On retiendra entre autres que si la France a eu si peu en proportion de Juifs déportés par rapport aux autres pays, c’est grâce à des gens comme les habitants du Chambon, des protestants, les catholiques minoritaires mais tout aussi impliqués dans la région, les juifs eux-même ont participé au sauvetage des enfants : le sauvetage des juifs de France est une histoire judéo-chrétienne.

Écouter l’émission ou la télécharger sur le site de France-Culture.

Pour mémoire, un film capital sur le sujet mais difficile à trouver, si ce n’est en le commandant sur Internet :

Les armes de l’esprit - Un film de Pierre Sauvage

Pour le commander : http://www.chambon.org/armes_formulaire_fr.htm