Accueil > AJCF Nationale > Textes de Florence Taubmann, présidente d’honneur de l’AJCF > A propos des profanations antisémites de Melun et Wolfisheim

A propos des profanations antisémites de Melun et Wolfisheim

Par Florence Taubmann, présidente de l’Amitié judéo-chrétienne de France,

suivi du rappel des faits


Mes amis juifs m’ont appris à lier le mot eben (pierre en hébreu), et les mots ab et ben, père et fils (en hébreu) pour donner sens au rite des petits cailloux que les vivants posent sur les tombes pour rendre hommage à ceux qui les ont précédés. En s’attaquant à des pierres de cimetière et des murs de synagogue, les profanateurs visent le cœur de la vie, les lieux de transmission de l’enseignement et de la mémoire entre les générations. Qu’ils ne le sachent pas dans leur bêtise ou dans leur haine n’est guère rassurant. Car l’acte de renverser des stèles est proprement scandaleux, d’un verbe grec signifiant faire tomber. Et les graffiti antisémites proclament un désir de néant , comme si à travers les croix gammées ils voulaient encore tuer le sens porté aussi bien par la présence d’une synagogue au cœur de la cité que par la mémoire des générations précédentes inscrite dans les carrés juifs de nos cimetières. Le plus pénible dans cette bêtise et cette haine, c’est qu’elles obligent l’intelligence à s’abaisser jusqu’à elles pour les dénoncer et leur barrer la route. Mais il faut s’indigner encore et encore, il faut continuer de prévenir notre société contre la barbarie dont sont porteuses toutes ces manifestations antisémites, racistes, antireligieuses visant les symboles juifs, et à d’autres occasions musulmans ou chrétiens. Et face à cela il faut s’obstiner à transmettre, plus que jamais, ce qu’aucun bris de stèle ne saurait anéantir : le message de vie des Dix paroles transmises par Moïse depuis le Mont Sinaï à destination de toute humanité.

Pasteur Florence Taubmann, présidente de l’Amitié judéo-chrétienne de France

Rappel des faits

-  Le 20 juillet 2010 : 27 tombes profanées au cimetière juif de Wolfisheim en Alsace
STRASBOURG (AFP)---Vingt-sept tombes ont été profanées au cimetière juif de Wolfisheim près de Strasbourg, la seconde profanation de tombes israélites dans le Bas-Rhin depuis le début de l’année, a-t-on appris mercredi de sources concordantes.
Lire la suite

- Le 21 juillet 2010 : Tags antisémites et croix gammées sur la synagogue de Melun
Au lendemain de la profanation de tombes au cimetière juif de Wolfisheim près de Strasbourg
Le mur qui entoure la synagogue Etz Haïm à Melun a été recouvert de tags antisémites faisant référence au nazisme et à Hitler, ainsi que de croix gammées.
MELUN (AFP)---Des tags antisémites et des croix gammées ont été découverts jeudi matin sur le mur qui entoure la synagogue de Melun (Seine-et-Marne), ainsi que sur un mur du bâtiment, a-t-on appris jeudi de source policière.
Lire la suite