Quelques réactions de l’AJCF

Chers amis,

De nombreuses voix ont regretté l’absence de réaction de l’AJCF devant les événements qui se sont déroulés en Israël et à Gaza, devant ces nombreuses morts, d’hommes de femmes et d’enfants. Mais que dire ? Comment exprimer notre désolation devant toutes ces souffrances sans oublier de nous interroger sur leurs causes et sur les multiples responsabilités ? Rester au seul niveau de l’émotion est dans un premier temps bien naturel, car toute mort est un malheur, un échec de l’humanité, et combien nous aurions aimé que toutes celles qui ont eu lieu soient évitées. ! Mais pourquoi ces morts ? qui a pris l’initiative de ces terribles affrontements ? Comme s’interrogeait l’un d’entre vous, « faut-il qu’Israël soit plus humaine que les autres nations lorsqu’il s’agit de défendre sa frontière ? » Ces ruées de Gazaouis sur la barrière de séparation n’avaient-elles comme seul but d’échapper à un blocus (renforcé aussi de l’autre côté par l’Égypte) et connaître enfin la liberté ? Pourquoi faire semblant d’ignorer que, de l’avis de Palestiniens eux-mêmes, des membres du Hamas (dont la charte, ne l’oubliions pas, prône la destruction de l’Etat d’Israël et dont nous savons qu’il est appuyé et même infiltré par l’Etat Islamique) faisaient partie des manifestants ? dans une manifestation qui n’avait d’ailleurs rien, quoi qu’on en dise, de pacifique puisqu’aux jets de pierres se mêlaient ceux de cocktails molotov et d’objets incendiaires ? et – le plus scandaleux – que ces mêmes militants du Hamas encourageaient les femmes et les enfants à venir en première ligne ? Ce qui s’est passé est un véritable désastre, et pour les habitants de Gaza, trop souvent pris en otage, et pour Israël. Mais il serait bien injuste d’en rejeter toute la faute sur ce dernier. Quant à nous, qui sommes au loin, tout en condamnant la guerre et la violence d’où qu’elles viennent, nous avons le devoir de « rechercher la paix et la justice », donc aussi de chercher les informations des deux côtés, même si nous savons que de chaque côté la partialité existe ; et peut-être d’éviter de donner des leçons lorsque trop de choses nous échappent…

Jacqueline Cuche

Coup de coeur

Session de Paray 2018 - 18/07 au 22/07

PARCOURS JUDAISME

Quatre jours de rencontres entre juifs et chrétiens

Ce Parcours 2018, ouvert à tous les âges, est une occasion d’approfondir notre relation avec les juifs et le Judaïsme et de mieux connaître le lien particulier entre nos deux traditions.

Dans un équilibre entre enseignements, échanges et actions communes, en privilégiant les temps partagés, nous vivrons quatre jours d’exception pour grandir dans l’amitié et l’approfondissement spirituel.

Que nous soyons chrétiens ou juifs, “débutants” ou “confirmés” dans le dialogue, ce Parcours marquera une nouvelle étape sur notre chemin de fraternité.

- Présentation de la session et programme

- Inscription : Session Paray 2018

Retour sur l’Assemblée Générale de l’AJCF les 10 et 11 mai 2018 à Saint Germain-en-Laye

Nous voici accueillis pour fêter nos 70 ans par un groupe tout nouveau de l’AJCF : il a 5 ans d’âge légal ! Pour sûr, il a été préparé bien des années auparavant par des liens amicaux avec les groupes de Maisons-Laffitte, puis de Versailles, mais quand même, cinq ans et déjà 90 adhérents : Bravo ! C’est plein d’espérance.

Après les mots d’accueil de rigueur, le riche rapport d’activité présenté par notre nouvelle secrétaire, Maddy Verdon, nous a rappelé combien l’année avait été dense en évènements. Nous avons bien fêté nos 70 ans ! Maddy nous a aussi partagé nos peines : le décès du Père Jean Dujardin et aussi de l’épouse d’Alain Massini.

Lire la suite

A la une


Pierre Orsey, avec des amis juifs et catholiques de la région "Provence" organise des week-ends "Découverte du judaïsme" au sanctuaire Notre Dame de grâce à côté d’Avignon.
Le prochain week-end aura lieu du 22 au 24 juin 2018.
Animé par le rabbin Yann Boissière et le frère Louis-Marie Coudray, il se clôturera par un concert de chants hébraïques.

Vous trouverez tous les détails sur cette session sur le site
Notre source juive

Inscription par mail

La fête de Chavouot est célébrée cette année à partir du samedi 19 mai au soir jusqu’au 21 mai. Elle commence dans la plupart des communautés par une nuit d’étude, "pour lire, scruter, interpréter des textes bibliques, talmudiques ou mystiques qui, tous, sont Torah ou ont un rapport avec elle".
Redécouvrons le sens de cette fête de pèlerinage avec le beau texte qu’Anne-Marie Dreyfus a rédigé pour l’AJCF.

Lire la suite

Dans un livre à paraître mercredi 25 avril chez Albin Michel, quinze intellectuels prennent la plume pour dénoncer le poison de l’antisémitisme. L’ouvrage, préfacé par la philosophe Elisabeth de Fontenay, est écrit avec l’énergie de la colère. Une colère qui prend aujourd’hui la forme d’un manifeste qu’« Aujourd’hui en France Dimanche » a décidé de publier dimanche dernier 22 avril.
L’AJCF s’associe pleinement à cette démarche. Notre présidente Jacqueline Cuche ainsi que notre directeur Bruno Charmet, ont demandé à figurer dans la liste des signataires de ce manifeste.

Manifeste "contre le nouvel antisémitisme"

Le colloque annuel de l’ICCJ aura lieu du 24 au 27 juin à Budapest (Hongrie).
Cette année, le thème de ce colloque sera :
"Vers la réconciliation dans un monde éclaté : Contributions du judaïsme et du christianisme à une citoyenneté responsable".

Les inscriptions sont ouvertes sur le site de l’ICCJ

à l’Espace Bernadette 34, rue Saint Gildard 58000 NEVERS
du 10 juillet au soir au 17 juillet à 16 h

“Le pardon”
“Doit-on tout pardonner ? Peut-on tout pardonner ?”

DAVAR, Dialogue et Alliance de Vie de l’Arbre et de la Racine, organise chaque année une session de sept jours de vie ensemble, juifs et chrétiens, consacrée à l’étude de la Bible, de la Genèse à l’Apocalypse, à ses interprétations plurielles écoutées ensemble après deux mille ans d’autisme. Notre but est de rendre possible un face à face, un dialogue, entre des Maîtres des deux traditions, dans une convivialité quotidienne qui favorise l’écoute et la réflexion partagée, nourrie par la prière et l’accueil fraternel.

Lire la suite

Le 5 mars 2018, nous avons fêté les 70 ans de l’Amitié Judéo-Chrétienne de France au cours d’une soirée, à la paroisse protestante des Batignolles à Paris 17e.

Retour sur cet événement exceptionnel.

Lire la suite