Les lumières contre la barbarie

En ce mois de décembre 2023 les lumières de Hanoukka pour les juifs, les bougies de l’Avent, et la douceur de la Nativité de Jésus pour les chrétiens peuvent-elles atténuer le choc des horreurs commises en Israël par les terroristes islamistes du Hamas, la peur devant la multiplication délirante des actes antisémites, l’incompréhension pour les attaques contre les enseignants depuis la nouvelle de la tragédie du lycée d’Arras ?

Ce n’est pas l’hystérisation du débat publique sur quasiment tous les sujets qui peut nous rassurer quant à l’avenir de notre démocratie.

Alors tournons-nous vers l’espérance à laquelle nous invitent ces fêtes qui nous réunissent, juifs et chrétiens, autour de la Lumière pour dissiper les inquiétudes.
Tournons-nous vers les messages que nous laisse Jules Isaac que nous avons commémoré tout au long de cette année. Malgré la douleur qui lui fut infligée, il s’est battu pour la connaissance, pour la réconciliation, pour l’amitié. Il a ouvert une voie. Il nous accompagne. Comme le pape François nous le disait en inaugurant notre année Jules Isaac, son œuvre n’est pas achevée.

Poursuivons-la.

Jean-Dominique Durand, Président de l’AJCF

Coup de coeur

Une vie (one life)-Film réalisé par James Hawes.

Drame biographique (110 min)
Scénario :
Lucinda Coxon, Nick Drake
Musique :
Volker Bertelmann
Acteurs principaux :
Anthony Hopkins
Helena Bonham Carter
Johnny Flynn

Film britannique, inspiré d’une histoire vraie et sorti sur nos écrans depuis le 21 février 2024.
Il s’agit d’une adaptation du livre "If it’s Not Impossible...the life of Nicholas Winton" de Barbara Winton qui revient sur la vie de son père Nicholas Winton qui au péril de sa vie avait organisé en 1938, le sauvetage de plusieurs centaines d’enfants (juifs en majorité), juste après les accords de Munich et que la guerre menace d’éclater d’un jour à l’autre.

De Prague où il était en visite, Nicholas Winton horrifié par les conditions de vie dans les camps de réfugiés fait des collectes de dons et organise le transfert par train de 669 enfants vers l’Angleterre où ils trouveront refuge dans les familles anglaises.
Photo : Sir Nicolas Winton en octobre 2007 source

 Bande annonce du film
 Article de Valérie Abécassis, site de i24 news- 25 février 2024

Lire la suite

A la une


Né en 1947, à Nazareth, Emile Shoufani est expulsé l’année suivante de son village familial par les Israéliens. Son jeune oncle de 17 ans et son grand-père sont tués alors qu’ils étaient sur la route de l’exil en direction du Liban. Malgré la perte de son fils et de son mari, sa grand-mère n’aura de cesse de lui inculquer l’importance du pardon qui va le marquer sa vie entière.

En Israël même, devenu prêtre melkite, il appelle à la réconciliation entre juifs et arabes, avec cet impératif éthique de "comprendre la blessure de l’autre".

Lire la suite

Préface : Haïm Korsia, Grand rabbin de France
Editeur : Parole et silence
Date de parution : 1er février 2024
Nombre de pages : 208

Ce livre est né d’une nécessité : celle de transmettre un peu de ce que j’ai reçu durant tant d’années de mes amis juifs, en espérant que ceux qui le liront – les chrétiens en particulier - y trouveront quelques éclairages leur permettant de regarder avec bienveillance leurs « frères aînés  » (comme le pape Jean-Paul II nomma les juifs, lors de sa fameuse visite dans la synagogue de Rome).

Lire la suite

Ce colloque Kecharim s’est déroulé les 20 et 21 mars 2023 à la Conférence des Évêques de France, 58 avenue de Breteuil 75007.
Après un état des lieux sur la situation des relations entre juifs et chrétiens depuis 1973, 50 ans après le document de la conférence épiscopale française " L’attitude des chrétiens à l’égard du judaïsme", des enseignants juifs et chrétiens se sont exprimés au travers d’une étude et des commentaires des Écritures, et d’ un regard croisé sur Pâques et Pessah.
 Commandez les actes du colloque- Visionnez les enregistrements

Lire la suite

Monsieur Robert Badinter, ancien Ministre de la Justice et Garde des Sceaux, ancien Président du Conseil Constitutionnel, est décédé à Paris le 9 février 2024, date anniversaire de la Rafle de la rue Sainte-Catherine à Lyon où son père fut pris et emmené vers Sobibor où il sera assassiné.
Le père Christophe Le Sourt, directeur du Service National des Relations avec le Judaïsme à la Conférence des évêques de France lui rend hommage.

Non à la "haine vertueuse"

 La justice au service de la fraternité, interview de Robert Badinter ,SNRJ

Lire la suite