Accueil > Groupes AJCF locaux > Ile de France > Paris Ouest > Activités du groupe AJC Paris-Ouest > Le Sermon sur la montagne, écoute juive, écoute chrétienne

Le Sermon sur la montagne, écoute juive, écoute chrétienne

La prochaine rencontre du groupe AJC Paris-Ouest aura lieu le 17 Octobre à 18H30, 70 rue Jouffroy, Paris 17éme (Métro Wagram).

Nous recevrons le rabbin Philippe HADDAD et Mgr Alexis LEPROUX pour une conférence intitulée Le Sermon sur la montagne, écoute juive, écoute chrétienne.

Monsieur le rabbin Philippe HADDAD de l’ULIF Copernic commente en ces termes le Sermon sur la Montagne : Le Sermon sur la montagne, rédigé par Matthieu, se présente comme la quintessence de l’enseignement évangélique qui souligne l’exigence de Jésus en matière éthique et religieuse. On y trouve également la célèbre prière "Notre Père".
On a souvent présenté ce discours en opposition tranchée avec la tradition pharisienne. Une approche dans le texte, apaisée de toute tension polémique, laisse entrevoir une immersion dans la pensée rabbinique qui, sans rien enlever à l’originalité de la formulation, inscrit Jésus en enfant du peuple où il est né.

Philippe HADDAD montrera cette convergence de pensée dans un esprit fraternel.

Mgr Alexis LEPROUX, Vicaire général du diocèse de Paris, Président du Collège des Bernardins, écrit de son côté :
Lorsqu’accomplir n’est pas dépasser ou supprimer mais visiter et habiter. Le Sermon sur la montagne laisserait-il entendre une possible opposition entre l’ancien et le nouveau ? Ce serait ignorer le sens de l’accomplissement et de la plénitude qui ne fait pas de Jésus un tout autre de son peuple mais au contraire, l’un d’eux, pour y faire entrer les nations.
Etre Juif est la grande affaire de Jésus. En nous disant « et moi je vous dis », il ouvre la porte d’un secret qu’on ne saurait imaginer autre que dans le cœur de Moïse et de son peuple, cet acte de Dieu qui donne vie et ne cesse aujourd’hui encore d’appeler à la vie par sa Loi et les Prophètes.

A travers cette proximité nouvelle d’interprétation d’un passage déterminant du Nouveau Testament par un rabbin et un homme d’Eglise, la conférence précitée sera l’occasion de mesurer le chemin parcouru par le dialogue judéo- chrétien depuis sa naissance au lendemain de la Seconde Guerre mondiale à l’initiative de l’historien Jules ISAAC.