Accueil > Groupes AJCF locaux > PACA > Marseille > Archives > Journée de visite des synagogues de Carpentras et de Cavaillon

Journée de visite des synagogues de Carpentras et de Cavaillon

Sous l’égide de Amitié judéo-chrétienne Marseille Provence, une trentaine de personnes ont visité dimanche 15 novembre 2009 les synagogues de Carpentras et de Cavaillon. Ces lieux de culte datent d’une époque où le Comtat-Venaissin appartenait aux Papes (1274-1792).

Quand les Juifs ont été expulsés du royaume de France en 1306, ils ont été accueillis chez le Pape et ont développé un rite parfaitement original, ni ashkénaze ni séfarade mais comtadin, avec une distribution inattendue de la salle de prières, une liturgie et une vie quotidienne enracinées dans la culture provençale.

Le matin, nous avons visité la synagogue de Carpentras. Nous avons été reçu par M Jo Amar, Président de la Communauté juive. La synagogue de Carpentras est la plus vieille synagogue de France en exercice. Elle date de 1741 et elle a été construite sur les bases d’une synagogue du XIVème siècle. C’est donc un monument de style XVIIIème siècle. Nous avons noté un fauteuil d’Elie miniature, du plus pur style Louis XVI, la voûte étoilée et surtout la teba, en mezzanine avec ses ferronneries d’époque. M Amar nous a également fait visiter la boulangerie et le bain rituel.

L’après-midi a été consacrée à la visite du musée juif comtadin de Cavaillon. Il s’agit bien de la synagogue et de la boulangerie, l’ensemble étant conservé in situ Rue Hébraïque, c’est-à-dire dans l’ancien ghetto. L’ensemble constitue aujourd’hui un musée. La salle de prières, de style rococo, décorée à la feuille d’or, est du XVIIIème siècle. Nous avons pu admirer, sur son nuage, le petit fauteuil d’Elie de style Louis XV et les magnifiques ferronneries de la teba, toujours en mezzanine. La boulangerie est un véritable musée d’anthropologie qui, par sa richesse, n’a rien à envier à nos musées nationaux : anciens rouleaux de la Tora, meguilah d’Esther, rituels …. Rapidement enfin nous avons évoqué la vie de la rue à l’époque où les Juifs y menaient une vie tolérée mais contrainte.
Les commentaires ont été assurés par Roger Klotz, président d’AJC MP.

Pour illustrer cette visite, un album-photo, images prises lors d’une autre visite des mêmes lieux, copyright ajcf.fr et RV :