Accueil > Documentation > Judaïsme et christianisme > Les fêtes > Fêtes juives > Tou bichvat > Tou Bi-Chevat (15 de Chevat) : Nouvel an des arbres

Tou Bi-Chevat (15 de Chevat) : Nouvel an des arbres

ט"ו בשבט

Cette année (dans le calendrier juif 5774), Tou Bi-Chevat tombe le 16 janvier 2014.

Tou Bi-Chevat signifie en hébreu : « Quinzième du mois de Chevat » : c’est le nom de la fête du Nouvel An des Arbres.

Chevat tombe entre mi-janvier et mi-février selon les années. En Hébreu, les lettres de l’alphabet ont une valeur numérique, la lettre Têt vaut 9 et la lettre Vav vaut 6, ce qui donne 9+6=15. En prononçant en hébreu le mot formé par ces deux lettres nous obtenons TOU. Ce nom de la fête est une indication de sa place dans le calendrier hébraïque.
La tradition consistant à réaliser la veille au soir de Tou Bi-Chevat un Seder, tend à devenir de plus en plus fréquente.
Selon Hillel, le 15 Chevat marque le commencement de l’année pour le calcul de la dîme des fruits.
Le Nouvel An des Arbres est considéré comme une fête mineure (ou une demi-fête) ; aucune prière de pénitence n’est dite et le jeûne n’est pas autorisé.
La fête de Tou Bi-Chevat est l’occasion de fêter la nature et d’en remercier Dieu. C’est aussi le temps d’une manifestation d’amour pour la Terre d’Israël.

On compte quatre fêtes de « Nouvel An » :
- le 1er Nissan est le Nouvel An pour le compte des années des rois et pour les fêtes de pélerinage ;
- le 1er Eloul est le Nouvel An pour la dîme du bétail ;
- le 1er Tichri, pour le compte des années, des années sabbatiques, des jubilés, des plantations et des légumes ; le 1er Chevat est le Nouvel An pour l’arbre, selon l’Ecole de Chamaï,
- le 15 Chevat, selon l’Ecole de Hillel. » (Talmud Roch Hachana 1,1)

Quelques information sur le site lamed.fr

Sur notre site : Tou bichvat : un monde créé pour l’homme Par Gilles Bernheim, Grand Rabbin de France