Accueil > Documentation > Culture > Cinéma et DVD > "Le Policier", film de Nadav Lapid

"Le Policier", film de Nadav Lapid

Film israélien de 2011, sorti en France en mars 2012

Un portrait polémique de la société israélienne.
A la fois explosif et réfléchi, ce film croise deux regards opposés sur Israël.
Une remarquable analyse de la violence et de l’orgueil, qui nous concerne tous.

Synopsis  : Yaron se trouve au coeur d’un groupe de policiers d’élite, appartenant à une unité anti-terroriste de la police israélienne. Ses compagnons et lui sont l’arme pointée par l’État sur ses adversaires, « l’ennemi arabe ». Yaron adore l’unité, la camaraderie masculine, son corps musclé, sa beauté.

Sa femme est sur le point d’accoucher ; il pourrait devenir père d’un moment à l’autre. Sa rencontre avec un groupe peu commun, violent, radical, le confrontera à la guerre des classes israélienne et à celle qu’il livre à l’intérieur de lui-même.

Site du film, avec dossier et revue de presse :
http://www.lepolicier-lefilm.com/

Un commentaire de Bernard Marx, de l’AJCF :
Le film présente le choc de deux violences : la violence des policiers pour qui les personnes à combattre n’ont plus de réalité et la violence des « révolutionnaires » pour qui, seule la cause idéologique compte.
Mais il y a des deux côtés remise en cause. Les policiers qui affichent une assurance virile, vivent un jour une bavure puis doivent tuer des israéliens et non des palestiniens, ils sont alors amenés à réfléchir. Quant aux terroristes, ils expriment des revendications sociales et politiques qui sont en décalage avec la situation réelle.
Les silences comme les dialogues montrent bien l’inadéquation de la violence. Des échanges très intéressants ont eu lieu avec le réalisateur qui a reconnu qu’une partie de la situation décrite n’est pas non plus réelle mais qu’elle est possible.

A lire également : Le Monde : en Israël, le film qui fait voler le consensus en éclats