Accueil > Documentation > Culture > Cinéma et DVD > La Rafle : DVD et Blu-Ray

La Rafle : DVD et Blu-Ray

En salle le 10 Mars 2010, le film est sorti le 8 septembre 2010 en DVD. A voir, revoir, projeter à des enfants, élèves, étudiants.

Le DVD contient en plus du film l’émission « La rafle du Vel d’Hiv, une histoire française » diffusée sur France 2 le 9 mars 2010.

A lire : présentation du DVD, des informations sur le film, de l’émission, quelques extraits de critiques et des liens sur La Rafle du Vel d’Hiv.

Trois éditions sont sorties :

- Edition simple à 19,99€, 2 DVD
* DVD 1 : le film et Making of (26’), Teaser Bande-annonce
* DVD 2 : Emission spéciale « La rafle du Vel d’Hiv, une histoire française » (2h15)

- Edition prestige 24,99 € DVD ou Blu-Ray
* DVD 1 : le film et Making of (26’), Teaser Bande-annonce
* DVD 2 : Emission spéciale « La rafle du Vel d’Hiv, une histoire française » (2h15)
* DVD 3 : Journal de « La Rafle » (1h30)
Un journal inédit au coeur d’un tournage bouleversant, 67 ans après les faits.
En exclusivité, les moments forts avec les comédiens, les survivants et les enfants, la reconstitution du Vel d’Hiv, l’Histoire par Serge Klarsfeld... Pour tout comprendre de l’aventure humaine du film.

En ce moment, ces DVD sont en promotion, sur les sites internet et en magasins.

 Présentation du film "La Rafle"


- le site du film la Rafle
- Date de sortie : 10 Mars 2010
Réalisé par : Roselyne BOSCH, Avec : Mélanie Laurent , Gad Elmaleh , Jean Reno ...
Durée : 1h59min

- Synopsis : 1995 -Une émission de télévision aujourd’hui disparue : “La Marche du Siècle”. Un vieil homme, Joseph Weismann, témoigne. Soudain, sa voix se brise. “Si quelqu’un ose un jour faire un film sur ce qui nous est arrivé...” Puis il se reprend. “Non, je ne crois pas. Je ne pense pas que quelqu’un osera un jour”....2009 -Nous faisons un film sur la Rafle du Vel d’Hiv. Du point de vue de Joseph Weismann, qui avait dix ans à l’époque. Tous les personnages du film ont existé. Tous les évènements ont bien eu lieu.

Remarques

Sur le plan de la mémoire, si prompte à s’évanouir, comment ne pas recommander ce témoignage ? Il ressort des informations que nous avons que ce film est juste historiquement, avec comme conseiller Serge Klarsfeld. Sur ce sujet, il existe des témoignages mais pas d’images, encore moins de documents filmés. Le grand mérite de ce film est de mettre des images sur des mots pour accompagner les témoignages et d’aider à la transmission de cette mémoire pour les générations actuelles et à venir.

dans "Paris Match" Serge Klarsfeld dit : Toute ma vie j’ai cherché des archives, mais les archives, c’est sec. En 1979-1980, j’avais emmené le futur producteur Alain Goldman, alors étudiant, assister au procès à Cologne, en Allemagne, de trois grands responsables nazis de la rafle du Vel’d’Hiv’ : Kurt Lischka, Herbert Hagen, Ernst ­Heinrichsohn. Trente ans plus tard, ce film nous permet de visualiser ce que nous savions. J’ai pleuré en le regardant. Ce que j’ai vu, je sais que c’est vrai.

 Dans la presse

- Sur le Figaro.fr : Comment évoquer la tragédie du Vel d’Hiv sans creuser le même sillon que certains films sur la déportation tels La Liste de Schindler, Au revoir les enfants, Les Guichets du Louvre, Monsieur Klein ou Le Pianiste ? La réalisatrice Rose Bosch a trouvé la solution. En filmant cette rafle à hauteur d’enfants. Sa fresque grave, méticuleusement reconstituée, est émouvante sans être larmoyante. Portée par l’interprétation tendue et déchirante de Mélanie Laurent, La Rafle fait ressurgir un pan peu glorieux du passé de la France sous l’Occupation, mais est magnifié par le courage de ceux que l’on nommera les « Justes ».

- Le Monde est plus sévère : "La Rafle" : l’éprouvant spectacle de ’La Rafle’ du Vél’d’Hiv
Extrait : Il convient de noter que La Rafle sort à la suite d’une campagne de promotion qui met en avant un scrupuleux travail de documentation (Serge Klarsfeld en a été le conseiller historique), l’ambition pédagogique et morale dont se prévalent ses auteurs (Rose Bosch, la réalisatrice, mais aussi son producteur et mari Ilan Goldman), et le caractère inédit de la représentation de cet événement. Tout cela fait peser sur sa réception critique une lourde hypothèque, confinant toute réserve au rejet d’une juste cause.

- Les Echos : Sobre et émouvant
Le risque était grand que ce travail nécessaire et hautement pédagogique ne passe pas l’épreuve de la dramaturgie. De fait, le film n’évite pas certains écueils : les jours heureux sur la Butte Montmartre avant la rafle et malgré l’antisémitisme caricatural de la charcutière ont le côté chromo des téléfilms ; les mots d’enfants sont trop efficaces pour passer la barre du naturel ; la représentation d’Hitler, de Laval et de Pétain à l’écran est difficilement supportable ; enfin, les retrouvailles au Lutetia avec le petit Nono dont nous avons suivi, bouleversés, le calvaire sont immédiatement contredites par un « carton » final indiquant que les 4.051 enfants déportés avaient été exterminés.

- une critique : site officiel de la chambre de commerce France-Israël

 La Rafle du Vel d’Hiv sur Internet

- Sur Wikipedia : Rafle du Vélodrome d’Hiver
- Sur un site personnel : La rafle du Vel d’Hiv
- Sur notre site : le discours de Florence Taubmann, présidente de l’AJCF, le 19 juillet 2010 pour le 67è anniversaire de la Rafle du Vel d’Hiv lors de la cérémonie officielle.

 Témoignages

- Un livre : Annette Muller, la petite fille du Vel d’Hiv

- une conférence sur Akadem : ’’Je me suis échappée du Vel’ d’hiv’ " (21 mn) par
Anna Traube, Rescapée du Vel’ d’hiv’

 La rafle du vel’ d’hiv’, une histoire française

France 2 a consacré une émission spéciale à la rafle du Vel’ d’Hiv’ le 9 mars 2010 à 20h35

Présentation en ligne sur le site de France 2

Au cours de l’été 1942, l’opération menée par la police française, sur ordre des autorités de Vichy, conduit plus de 13 000 Juifs vers les camps d’extermination. Reportages, archives, extraits du film, témoignages des survivants et des acteurs qui ont joué leurs rôles, analyses et expertises de spécialistes et d’historiens : deux heures d’émission pour comprendre et expliquer l’une des pages les plus sombres de l’histoire de France.