Accueil > AJCF Nationale > Communiqués > L’inscription "Arbeit macht frei" volée à Auschwitz : l’AJCF s’indigne

L’inscription "Arbeit macht frei" volée à Auschwitz : l’AJCF s’indigne

Au moment où nous venons de mettre en ligne sur notre site le mot Négationnisme du Glossaire, et le DVD Mémoire Demain (le témoignage des anciens déportés quand ils ne seront plus là), le vol de ce panneau nous laisse sans voix :
La célèbre inscription en allemand "Arbeit macht frei" ("Le travail rend libre"), figurant au-dessus de la porte d’entrée de l’ancien camp de la mort nazi d’Auschwitz-Birkenau, dans le sud de la Pologne, a été volée par des inconnus.

21 12 2009 : l’inscription a été retrouvée. Le vol serait seulement criminel, pas neo-nazi.

L’inscription manquante, qui est occasionnellement retirée pour des travaux de conservation, a été remplacée par une réplique.

Pour en savoir plus : la dépêche AFP

© RV pour AJCF

Raphaël Esraïl, ancien déporté et président de l’Union des Déportés d’Auschwitz, s’est exprimé sur RTL : « …C’était le symbole du mensonge…Les nazis travestissaient l’histoire, comme le font les négationnistes …la signification, c’est le rejet de l’autre…il ne faut pas accepter, accepter, c’est mourir à nouveau ».
Écouter le message complet de Raphaël Esraïl

Raphaël Esraïl, ancien déporté et président de l’Union des Déportés