Accueil > Documentation > Culture > Cinéma et DVD > « L’Aventure Monothéiste » : tenter de répondre aux défis du monde (en DVD)

« L’Aventure Monothéiste » : tenter de répondre aux défis du monde (en DVD)

Le titre est inattendu, le film aussi. « L’Aventure Monothéiste » réalisé par Isy Morgensztern et diffusé sur France 2 en décembre 2009, sort en DVD en ce début mars. L’auteur-réalisateur a entrepris, non pas de raconter l’histoire des monothéismes, mais de s’interroger sur leurs points communs et leurs différences et de le faire avec un regard bienveillant qui n’est pas pour autant lénifiant. Un pari rare et gagné. Ce documentaire, en quatre épisodes, ouvre un champ de questionnement plus qu’il n’apporte de réponses définitives.

par Jean-Marie Allafort, paru sur le site Jérusalem & Religions

A plus d’un titre le film documentaire réalisé par Isy Morgensztern, "L’Aventure Monothéiste" est original. Son approche positive envers les trois religions révélées mérite tout d’abord d’être soulignée tant il est rare de nos jours qu’un document de ce type ne soit pas emprunt de présupposées négatifs envers le religieux. L’auteur s’est lancé dans un pari audacieux en posant des questions essentielles et donc délicates à des représentants des trois religions, en proposant des réponses ou plus exactement des pistes de réflexions et en évitant le piège de tomber dans la complaisance.
Respectant l’ordre chronologique de l’apparition sur la scène de l’histoire des trois religions - judaïsme d’abord puis christianisme et enfin islam - Morgensztern insiste sur les différences d’approches touchant aux questions fondamentales religieuses et existentielles. Chacune d’entre elles a une réponse singulière. On est loin d’un discours interreligieux lénifiant qui gomme la divergence d’approche. Si ces différences sont bien soulignées, elles le sont sans agressivité et sans partis pris.

L’Aventure monothéiste se présente sous la forme de quatre épisodes réalisés sur le même modèle. Les quatre thèmes abordés sont prometteurs : les Acteurs de ces monothéismes, le Bonheur, le Mal et la Mystique. Pour chacun d’eux, des spécialistes des trois religions - pas nécessairement des rabbins, des prêtres ou des imans – tentent d’apporter des réponses aux questions posées. Philosophes, historiens, anthropologues, théologiens, tous les intervenants sont des spécialistes reconnus depuis Mireille Hadas-Lebel, Rivon Krygier, Joelle Hansel au père Geffré, Véronique Margron, Thomas Römer en passant par Abdennour Bidar, Youssef Seddik, Malek Chebel et d’autres. Si le niveau des intervenants n’est pas homogène, on regrette surtout que pour ce qui concerne le christianisme, le réalisateur n’ait donné la parole qu’à des chrétiens catholiques et protestants d’Occident.

En revanche, la sobriété des images facilite une écoute attentive des paroles prononcées par les intervenants. Or, disons-le franchement, ce film documentaire est assez philosophique et fait appel à des notions qui ne sont pas toujours faciles à saisir mais qui ouvrent un champ de questionnement. Si ce film, n’a, en aucun cas, la prétention d’un film historique sur les trois monothéistes, il a l’intérêt majeur de montrer l’implantation profonde des trois monothéismes dans toute l’Europe et ce depuis des siècles. Ainsi, cette série philosophico-religieuse, nous emmène dans les traces de communautés insoupçonnées comme ces musulmans installés depuis plusieurs siècles dans la Pologne catholique.

Un documentaire à voir et à écouter.