Accueil > AJCF Nationale > Assemblées générales de l’AJCF > 2018 St Germain-en-Laye > Retour sur l’Assemblée Générale de l’AJCF les 10 et 11 mai 2018 à Saint Germain-en-Laye

Retour sur l’Assemblée Générale de l’AJCF les 10 et 11 mai 2018 à Saint Germain-en-Laye

Nous voici accueillis pour fêter nos 70 ans par un groupe tout nouveau de l’AJCF : il a 5 ans d’âge légal ! Pour sûr, il a été préparé bien des années auparavant par des liens amicaux avec les groupes de Maisons-Laffitte, puis de Versailles, mais quand même, cinq ans et déjà 90 adhérents : Bravo ! C’est plein d’espérance.

Après les mots d’accueil de rigueur, le riche rapport d’activité présenté par notre nouvelle secrétaire, Maddy Verdon, nous a rappelé combien l’année avait été dense en évènements. Nous avons bien fêté nos 70 ans ! Maddy nous a aussi partagé nos peines : le décès du Père Jean Dujardin et aussi de l’épouse d’Alain Massini.

Le rapport financier présenté par notre nouveau trésorier, Raymond Melka, avec son léger déficit, nous a alertés et interpellés sur le rôle du national. Ce « national » fédère tous les groupes, permettant leur coordination (seulement 20 groupes étaient représentés sur 40 environ : ce n’est pas beaucoup ! peut mieux faire !). Son rôle est, aussi, celui d’être une voix qui se fasse entendre au plan national lors des difficultés, et qui puisse réagir aux injustices, trop fréquentes envers nos amis juifs.
Ces rapports, après discussions, furent votés haut la main.

Nous avons ensuite écouté avec joie l’histoire de l’AJCF, une chronologie méticuleuse et détaillée racontée par Yves Chevalier, et illustrée par des photos anciennes et méconnues, dénichées dans les archives, par François van Deth. Ce temps nous a plongés dans la réalité de la vie de l’AJCF : « un miracle… mais une réalité fragile », comme nous le dira Mireille Hadas-Lebel le lendemain.

Bruno Charmet, qui était présent malgré ses difficultés de santé, a annoncé son départ à la retraite au 1er janvier 2019 et a rendu un témoignage émouvant des ces quelques vingt années passées à l’AJCF comme directeur, ainsi que de son engagement plus ancien encore. L’émotion était grande et il fut applaudi avec force.
C’est Elzbieta Amsler, présidente du groupe AJC de Versailles, qui a accepté de lui succéder.

Après la messe de l’Ascension à la paroisse toute proche, où la foule jeune et ardente nous surprit, le partage avec les paroissiens, autour de leur maire, fut une découverte d’amitié et de bienveillance.
Le repas du soir, comme toujours, permit de nous mieux connaître.

Le lendemain trois conférences nous attendaient. Surprenant ! Avec le même thème : « Après 70 ans d’existence, quels défis pour aujourd’hui, quels enjeux pour demain ? », les exposés furent très différents ! Impossible de reprendre ici un contenu si riche [ce qu’Yvonne ne savait pas en écrivant ces lignes, c’est que nous étions en mesure de vous donner ici les textes ou les enregistrements de ces conférences, que vous trouverez ci-dessous] ! Mais nous comptons bien entendu sur Yves Chevalier pour les publier dans SENS, cela viendra, nous a-t-il promis.
Les défis sont majeurs dans un monde où l’antisémitisme rampant s’insinue partout, où l’Etat d’Israël est « pierre d’achoppement » pour beaucoup, où pour les Eglises l’Amitié avec le peuple juif n’est pas une priorité, où la violence s’étale sur tous les écrans, faisant des ravages… Quand et comment réagir ? La question se pose dans chaque groupe, à chaque instant, et aussi pour le national.
Une autre question est posée par Florence Taubmann : comment éduquer les jeunes ? Comment leur transmettre nos valeurs ?

Un temps ensoleillé nous a permis de poursuivre les échanges dans le parc du château de Saint Germain en Laye, après une visite passionnée du musée de paléontologie abrité par le château.

Un immense merci à tout le groupe de saint Germain en Laye, à son président et à son vice-président pour ces deux journées magnifiques si bien organisées. Bravo et merci.

Yvonne Schneider-Maunoury


- Album photos de l’Assemblée Générale


- Allocution d’accueil de Pascal Clicquot de Mentque, président du Groupe AJC de Saint-Germain et environs

- Allocution du père Emmanuel Gougaud, chargé des relations avec le judaïsme pour le diocèse de Versailles

 

 

Après les habituels rapports moraux et financiers, Bruno Charmet, notre directeur, annonça son départ à la retraite au 1er janvier 2019, et présenta Elzbieta Amsler, présidente du groupe AJC de Versailles qui lui succédera.

- Témoignages donnés par Bruno Charmet et Elzbieta Amsler.

 

 

 

 

- Allocution du père Thierry Faure, curé de Saint-Germain-en-Laye

Le 10 après-midi, Yves Chevalier raconta l’histoire de l’AJCF dans une conférence illustrée de nombreuses photos.

- Conférence d’Yves Chevalier : Histoire de l’AJCF.

Le lendemain matin, ce furent successivement Mireille Hadas-Lebel, Jacqueline Cuche puis Florence Taubmann qui traitèrent du thème "Quels défis pour aujourd’hui ? Quels enjeux pour demain ?".

-  Conférence de Mireille Hadas-Lebel, vice-présidente de l’AJCF

 

 

 

 

 


-  Conférence de Jacqueline Cuche, présidente de l’AJCF

 

 

 

 

 

 

 

 


-  Conférence de Florence Taubmann, présidente honoraire de l’AJCF