Accueil > Documentation > Politique > Antisémitisme, antisionisme > Vivons ensemble !

Vivons ensemble !

A l’initiative du CRIF un appel intitulé « Vivons ensemble ! » rassemble les plus hautes autorités cultuelles, politiques et syndicales de France. L’appel vise à pacifier les esprits, rappelle les valeurs unificatrices de la République, et le principe de fraternité républicaine. Il a été publié dans le Monde, le Figaro, Libération, La Croix, les Echos et Réforme (numéro du jeudi 10 avril).

« Les responsables religieux, la plupart des partis politiques, des socialistes à l’UMP, ainsi que deux syndicats ont signé un texte commun contre la "haine" et le "climat malsain" qui "s’installe" en France, appelant à l’union "autour des valeurs de la République".

"Un climat malsain s’installe chaque jour dans notre pays. Dans la rue, à l’école, sur internet, la haine se répand", estiment les signataires de cet appel intitulé "Vivons ensemble !" et "présenté à l’initiative du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif)".

"L’unité de notre pays est menacée. Face à ces dangers, il est urgent de réagir et de se ressaisir", selon ce texte transmis à l’AFP dimanche. "Unissons-nous autour des valeurs de la République", lancent les signataires, prônant une "société apaisée, où les différences de religion, de couleur, d’origine sont admises, comprises et respectées".

L’appel est lancé une semaine après le second tour des municipales, marqué par la victoire du Front national dans plus d’une dizaine de villes, mais le texte ne fait pas référence à cette percée.

Les signataires religieux sont l’archevêque de Paris, Mgr André Vingt-Trois, le président du Conseil français du culte musulman, Dalil Boubakeur, le président de la Fédération protestante, François Clavairoly, le grand rabbin par interim, Michel Gugenheim, et la présidente de l’Union bouddhiste, Marie-Stella Boussemart.

Les politiques qui ont adhéré à l’appel sont le Premier secrétaire du Parti socialise, Harlem Désir, le président de l’UMP, Jean-François Copé, la vice-présidente de l’UDI, Rama Yade, le président du MoDem, François Bayrou, et le patron des sénateurs écologistes, Jean-Vincent Placé. Côté syndical, la CFDT et la CFTC se sont également jointes aux signataires ».

Le texte original de l’appel est téléchargeable en fichier PDF