Accueil > Documentation > Judaïsme et christianisme > Personnalités > Personnalités chrétiennes > Le mémorial Lustiger > Un Mémorial "Cardinal Lustiger" en Israël

Un Mémorial "Cardinal Lustiger" en Israël

Le mercredi 23 octobre 2013, à 10h30, dans les jardins du monastère de l’abbaye bénédictine d’Abu Gosh, près de Jérusalem, sera inauguré le Mémorial Cardinal Lustiger.

Richard Prasquier, président d’honneur du CRIF, est à l’origine de cette initiative.

Une délégation de l’AJCF sera présente, avec la présidente Florence Taubmann, le secrétaire général Henri Planet et le directeur Bruno Charmet qui nous livrera ses impressions de l’inauguration et du voyage "Aux sources de la Promesse" auquel il participe également.

A lire : revue de presse sur le sujet, mise à jour le 25 octobre avec les discours et compte-rendu de l’inauguration

Le mémorial Aron Jean-Marie Lustiger est une initiative juive. Il est installé au sein d’un monastère bénédictin, lui-même situé dans un village arabe musulman en plein cœur d’Israël. Une belle rencontre des trois religions monothéistes autour de celui qui fut archevêque de Paris.

Aron Jean-Marie Lustiger, né juif, devenu archevêque de Paris par la volonté du pape Jean-Paul II, est l’un des hommes qui, à la tête de l’Eglise, ont le plus contribué au rapprochement judéo-chrétien ces trente dernières années. Pour cette raison, notamment, un mémorial sera inauguré en Israël le mercredi 23 octobre 2013, à 10h30 dans les jardins du monastère de l’abbaye bénédictine d’Abu Gosh, près de Jérusalem. Cette abbaye fait partie du domaine national français.

« Ce mémorial répond à la volonté des juifs d’honorer le cardinal », souligne Richard Prasquier, président d’honneur du CRIF, à l’origine de cette initiative.

Le mémorial a été créé par l’un des plus grands cabinets israéliens d’architecture : Efrat Kovalsky Architect, qui a vu dans ce projet un « gage d’espoir dans l’avenir. »

Cette initiative a reçu le soutien de l’archevêché de Paris qui organise pour l’occasion un voyage d’une semaine réunissant 150 personnes, impliquées dans le dialogue judéo-chrétien, en présence du Cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris depuis 2005.

L’inauguration du mémorial sera le point d’orgue de ce voyage, baptisé "Aux sources de la Promesse". Elle aura lieu en présence de nombreuses personnalités religieuses et civiles dont Mgr Fouad Twal, Patriarche Latin de Jérusalem, du Cardinal André Vingt-Trois, le Grand Rabbin René Samuel Sirat ainsi que l’ambassadeur de France en Israël et le Consul général de France à Jérusalem.

Source : site du Diocèse de Paris :

Revue de presse : (sera complétée au fur et à mesure)
- Le Figaro : Jérusalem n’oublie pas le cardinal Lustiger
- Zenit : Terre Sainte : carnet de voyage, Lundi 21 octobre 2013 par Anita Bourdin qui participe au voyage
- La Croix : En Israël, le mémorial du cardinal Lustiger invite au dialogue des religions
- La Croix : Richard Prasquier : « Le cardinal Lustiger a réussi à faire naître le respect chez de nombreux juifs »
- La Croix : P. Charles Eugène, abbé du monastère olivétain d’Abou Gosh : « Le dialogue entre juifs et chrétiens est une nécessité »
- Zenit : le card. Lustiger portait dans sa prière l’espérance de paix ; Inauguration du Mémorial Lustiger, discours du cardinal Vingt-Trois, Archevêque de Paris
- Zenit : Un jardin de mémoire où l’eau ruisselle et féconde. Abu Gosh, Lustiger et l’architecte Tsvi Efrat
- Zenit : Inauguration du Mémorial Lustiger, message du pape. Terre Sainte : "la valeur profonde de la réconciliation et de la fraternité"
- Zenit : Richard Prasquier : "Le mémorial restera ainsi un lieu de vie et un lieu de réflexion" (Inauguration du Mémorial Lustiger)
- Diocèse de Paris : Intervention du Cardinal André Vingt-Trois lors de l’inauguration du Mémorial Lustiger et album-photos

Dossier de l’AJCF sur le "Mémorial Lustiger à Abu Gosh" avec présentation, revue de presse, phtos, vidéos, discours