Sur la toile

  • Le Monde : Les génocidaires, des hommes ordinaires
  • La Vie : Les chrétiens d’Irak vont-ils disparaître ?
  • Le Figaro : François, Abbas et Pérès prient ensemble pour la paix
  • La Croix : Diplomatie de la fraternité dans les jardins du Vatican
  • La Croix : Ce que disent encore les ruines d’Oradour-sur-Glane
  • 20 Minutes : Avant que ma voix ne s’éteigne, de Robert Hébras, survivant du massacre d’Oradour

Rechercher

Accueil > Les fêtes > Divers > Yom HaShoah, 11 avril 2010

Yom HaShoah, 11 avril 2010


La date du 27 Nissan Yom HaShoah (le jour de la Shoah) a été retenue par l’État d’Israël pour la commémoration des victimes de la Shoah et des héros de la Résistance juive pendant la Seconde Guerre mondiale , cette année le 11 avril 2010.

De nombreuses commémorations sont organisées à cette occasion dans toutes les villes de France les 11 et 12 avril 2010, dans les synagogues ainsi que la lecture en continue des noms des déportés de France, à l’initiative du Mouvement juif libéral de France (MJLF). Vous trouverez beaucoup d’informations sur le site yomhashoah.fr de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.

A Paris, À l’occasion de Yom HaShoah le Mouvement juif libéral de France (MJLF) et le Mémorial de la Shoah organisent, en partenariat avec l’association des Fils et Filles de Déportés Juifs de France, la lecture des noms des déportés juifs de France devant le Mur des Noms.
Au cours d’une lecture publique ininterrompue de 24 heures, de jour comme de nuit, seront prononcés, un à un, les noms de chaque homme, femme, enfant déporté, du dimanche 11 avril 2010, 20h30 au lundi 12 avril 2010, 18h45h sur le Parvis du Mémorial de la Shoah, 17, rue Geoffroy-l’Asnier, 75004 Paris

Anciens déportés, parents, bénévoles, enfants, jeunes, avec la participation de l’Amitié Judéo-Chrétienne de France (AJCF), liront à tour de rôle, à partir des listes issues du Livre Mémorial de la Déportation de Serge Klarsfeld, édité par l’association des Fils et Filles de Déportés Juifs de France, les noms de « ceux dont il ne reste que le nom » (Simone Veil).

Extrait wikipedia.fr : En Israël, le jour de Yom HaShoah à 10 heures du matin, les sirènes retentissent pendant deux minutes à travers tout Israël. Les voitures, les bus s’arrêtent et les passagers en sortent. Les piétons s’arrêtent également et respectent deux minutes de silence. Pendant ce jour les lieux de loisirs et la plupart des établissements publics sont fermés conformément à la loi. Les chaînes de télévision et de radio diffusent essentiellement des programmes documentaires à propos de l’Holocauste et des interviews et reportages sur les commémorations. Aucune publicité n’est diffusée. Tous les drapeaux du pays sont en berne.

À Auschwitz, des milliers de lycéens israéliens commémorent ce jour par la « Marche des Vivants » par opposition aux « Marches de la mort » de l’Holocauste. Ces évènements font partie de l’enseignement scolaire sur la Seconde Guerre mondiale et sont subventionnés par le Ministère de l’éducation.


Version imprimable de cet article Version imprimable :: envoyer l'article par mail envoyer par mail


Laisser un commentaire

Newsletter

Dossiers

Voyage du pape François en Terre sainte

*****

Mémorial Lustiger à Abu Gosh

*****

ICCJ Aix 2013 : les actes complets du colloque sur la Laïcité

Agenda


<<  juillet 2014  >>
L M M J V S D
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3
 

voir tous les évènements