Accueil > AJCF Nationale > Assemblées générales de l’AJCF > 2009 Paris > Quelques échos de l’AG de l’AJCF des 7 et 8 juin 2009 à Paris

Quelques échos de l’AG de l’AJCF des 7 et 8 juin 2009 à Paris

Le programme a été aménagé à cause de l’office à la synagogue pour Colette Kessler (ancienne Vice-Présidente de l’Amitié Judéo-Chrétienne de France) qui avait lieu le dimanche 7 juin à 17h, le trentième jour après ses obsèques, et des membres participants à l’AG souhaitaient s’y rendre.

Le dimanche 7 juin a été consacré aux Conférences : Le prophétisme biblique, approches juive et chrétienne par Mme Catherine CHALIER et le Pasteur Jean-Pierre STERNBERGER. Comme d’habitude, les textes paraîtront dans Sens au début de l’an prochain. L’assistance était d’environ 65 personnes.

Puis à partir de 17h00 a commencé l’échange entre les Groupes, après une intervention de notre secrétaire général Henri Planet.. Partage des expériences vécues et propositions pour l’avenir (autant pour les Groupes eux-mêmes que pour le Siège national), échanges qui se sont prolongés ensuite de façon informelle lors du Buffet casher très sympathique.

Le Lundi 8 juin a lieu l’Assemblée Générale devant seulement un peu plus de 50 personnes (ce lundi n’était pas férié) – Rapport financier par le trésorier Alain Tirel, Rapport moral par Bruno Charmet, Débat.
Deux groupes locaux de l’Amitié Judéo-Chrétienne de France renaissants se sont présentés, Strasbourg et Marseille.
Puis la webmestre Rosine Voisin a présenté le site Internet, la version actuelle et le futur site qui est bien avancé, un prochain article y reviendra.
Ensuite a été présentée la prochaine assemblée générale de l’ICCJ (Amitié Judéo-Chrétienne internationale) de juillet prochain à Berlin, avec une représentation de l’AJCF, nous y reviendrons également. Notons seulement que nous avions l’honneur d’avoir la présence de Madame Ruth Weyl, consultante de l’AICJ/ICCJ après y avoir occupé bien d’autres fonctions importantes. Elle nous a encouragés à continuer à faire connaître notre action, notamment avec le site Internet, même et surtout en français, pour ne pas laisser toute la place aux anglo-saxons.

L’après-midi a été consacrée au glossaire (liste de mots importants du dialogue judéo-chrétien mal compris donc à expliquer) : où en sont les travaux ? Choix des mots… . Nous étions répartis en ateliers, Florence Taubmann avait défini la méthode de travail, nous avons réfléchi par groupe. Puis chaque groupe a présenté ses remarques. Les premiers mots seront sur le nouveau site à la rentrée.

En conclusion, on peut dire que c’était une très belle assemblée, très riche en échanges et rencontres, cela montre le dynamisme de l’AJCF.

l’album-photo