Accueil > Documentation > Les fêtes > Fêtes juives > ’Hanoucca > Les lumières descendantes et ascendantes de Hanoucca et… de Noël, par Rivon Krygier

Les lumières descendantes et ascendantes de Hanoucca et… de Noël, par Rivon Krygier

Publié dans l’Arche, novembre 2007 et reproduit ici avec l’accord de l’Arche et du rabbin Rivon Krygier que l’Amitié Judéo-Chrétienne de France remercient.
Rivon Krygier est le rabbin de la communauté Massorti Adath Shalom à Paris, il intervient souvent pour l’AJCF et Sens l’a publié plusieurs fois.

Les fêtes de Noël et Hanoucca célèbrent chacune à leur manière la lumière. Les juifs allument la Hanouccia chaque soir durant huit jours. Les chrétiens accrochent des lampes qui illuminent les sapins et consomment des « bûches », de Noël à Nouvel an, durant huit jours également. Est-ce pur hasard ? Non. Par-delà la célébration propre à chacune des religions – pour les juifs, dédicace en -164 du Temple de Jérusalem repris aux Séleucides qui l’avaient souillé par un culte idolâtre ; pour les chrétiens, naissance du Christ – une même symbolique de victoire sur les ténèbres relie les deux traditions. C’est qu’en réalité, un fond commun les a nourries : l’avènement de la lumière au cœur de l’hiver est un thème célébré de longue date dans nombreuses civilisations.

PDF - 114.6 ko
Arche, Lumières descendantes et ascendantes de Hanoucca