Accueil > Documentation > Shoah > Les Alliés ont-ils abandonné les juifs ?

Les Alliés ont-ils abandonné les juifs ?

Tel est le titre à la Une du Nouvel Observateur du 4 mars 2010, avec comme sous-titre : A l’heure des repentances, un roman relance la terrible accusation lancée contre les vainqueurs de la Seconde Guerre mondiale.
Il s’agit du roman de Yannick Haenel "Jan Karski" qui a déclenché une grande polémique avec des historiens spécialistes de la Shoah ainsi que Claude Lanzmann.

Nous vous signalons d’autres documents sur le sujet.

Sur Arte le 17 mars : Le rapport Karski

Un document exceptionnel : l’entretien inédit accordé en 1978 à Claude Lanzmann par le résistant polonais Jan Karski, qui avait alerté les Alliés sur les atrocités perpétrées contre les Juifs.

Le sommaire du Nouvel Observateur du 4 mars 2010 avec liens cliquables vers les articles :
- Les Alliés ont-ils abandonné les juifs ?
- « Beaucoup ne me croiront pas »
- « Les juifs n’étaient pas le centre du monde »

Sur le roman de Yannick Haenel "Jan Karski" : Le Point a un dossier complet, avec une critique du livre, sur le vrai Karski et sur la polémique.

Ce sujet n’étant pas nouveau, d’autres sources signalent que les alliés savaient ce qu’il se passait à Auschwitz et l’extermination des juifs et pourquoi ils n’ont pas agit, la raison principale évoquée étant que leur but était de gagner la guerre et que le problème des juifs était un élément parmi d’autres, que l’arrêt de la Shoah serait une conséquence de la victoire contre l’Allemagne Nazie.

Un livre, témoignage sur la vie à Auschwitz, par l’un des rares évadés qui a réussi et qui en a fait un rapport détaillé, transmis, sans effet :
Je me suis évadé d’Auschwitz
de Rudolf Vrba (Auteur), Alan Bestic (Auteur),

Présentation de l’éditeur : Le 14 avril 1944, deux jeunes gens, Rudolf Vrba et Fred Wetzler se sont évadés d’Auschwitz. Ils n’ont qu’une hâte : témoigner. Il faut faire vite. Le 25 avril leur "Rapport sur les camps de concentration d’Auschwitz-Birkenau-Maïdaned" est transmis au chef de la communauté juive de Hongrie, puis au Pape, à Roosevelt, à Churchill. On sait la suite : en Hongrie, sur un million de juifs, quatre cent mille seront assassinés. Le monde libre a tardé à réagir. Vrba fut interné en juin 1942. Affecté au Sonderkommando (Service des biens confisqués), il devient ensuite secrétaire du Camp de la Quarantaine. Où qu’il soit, Vrba note, répertoire, enquête, démonte la mécanique nazie. "Je me suis évadé d’Auschwitz" nous apporte un éclairage nouveau sur ce que fut la réalité du camp. Sur des faits peu connus, par exemple la tentative d’insurrection du camp. Sur la capacité des hommes de résister.

Un documentaire qui passe parfois à la télévision, en DVD :
Auschwitz, le monde savait-il ?
De Didier Martiny, Jean-Michel Gaillard et Stéphane Khémis
Editeur : MK2 , Prix : 20,00 € , Paru le : 22/05/2008
Durée du film : 52 mn, durée du DVD : 152 mn.

Résumé : Alliés, pays neutres, autorités religieuses, populations civiles : qui savait ? Qui connaissait le “terrifiant secret”, autrement dit la déportation et l’extermination des juifs d’Europe ? Pourquoi l’information a-t-elle été accueillie avec tant de réticence et de silence par ceux qui connaissaient le drame qui se nouait ?
Posant la question de la responsabilité, "Auschwitz, le monde savait-il ?" tourne le dos à la seule compassion et revient à l’histoire, aux faits, à l’explication et à l’interprétation. Un document sous forme d’enquête, pour savoir et pour comprendre, qui mêle images d’archives et interventions de spécialistes.

Bonus :
- Giovanni Miccoli, historien spécialiste du Vatican (33 min)
- Jean-Charles Szurek, sociologue spécialiste de la Pologne (33 min)
- Elie Barnavi, historien, ancien ambassadeur d’Israël en France (33 min)

Plus d’informations