Accueil > Documentation > Politique > Antisémitisme, antisionisme > L’AJCF soutient le Père Patrick Desbois

L’AJCF soutient le Père Patrick Desbois

Patrick Desbois est membre du comité directeur de l’Amité Judéo-Chrétienne de France.
Juifs et chrétiens, comme l’AJCF, soutiennent le père Desbois, victime d’une usurpation de signature pour un pamphlet antisémite.

Deux réactions : celle du CRIF et de Michel Remaud, prêtre, de l’institut chrétien d’études juives à Jérusalem et du site Un Echo d’Israël.

 Communiqué du CRIF du 09/07/09 : Le CRIF soutient le père Desbois

Nous signalons qu’un opuscule publié sous le nom du Père Patrick Desbois lui fait tenir des propos à caractère négationniste et antisémite. Ce document est un faux, témoignant de l’ampleur des attaques auxquelles notre ami, le Père Patrick Desbois est soumis. Nous l’assurons de tout notre soutien.

Source : CRIF

 Délire antisémite et usurpation de signature, par Michel Remaud sur le site Un Echo d’Israël, lundi 20 juillet 2009

Un fascicule de 28 pages intitulé « L’histoire, la foi et la Shoah à la lumière de Vatican II » a été adressé récemment à un certain nombre de personnalités (évêques, journalistes…). Une phrase de la première page de ce document donnera une idée de son contenu : « Tout le monde pense que “six millions de Juifs” ont trouvé la mort au cours de la guerre. Pourtant ce chiffre n’a aucune valeur historique, c’est un simple chiffre de la propagande sioniste, comme l’exposait l’américain Jan Bernhoff lors d’une conférence sur l’Holocauste à Téhéran, le 12 décembre 2006. » Le reste est à l’avenant. À l’appui de ses allégations, où se retrouvent un certain nombre de thèmes de l’antisémitisme de l’extrême droite, l’auteur n’hésite pas à utiliser le dernier concile et le pape Jean-Paul II, qu’il parvient à citer avec une évidente mauvaise foi.

Ce pamphlet ne mériterait pas qu’on y prête plus d’attention s’il ne portait la signature de… « Père Patrick Desbois, Directeur du Service national pour les relations avec le judaïsme », suivie de l’adresse et du numéro de téléphone du service en question. Malgré l’énormité du procédé, certains lecteurs s’y sont laissé prendre et ont exprimé leur trouble devant ce prétendu revirement du P. Desbois. Il faut donc le dire clairement : ce texte est un faux et la signature est usurpée.

Ceux de nos lecteurs qui auraient reçu ce libelle sont invités à prendre contact avec la rédaction. Leur témoignage pourra faciliter les démarches en vue d’une éventuelle procédure judiciaire. Merci d’avance.

Source : Un Echo d’Israël