Accueil > Documentation > Judaïsme et christianisme > Les fêtes > Fêtes juives > Décompte de l’omer > Entre Pessah et Chavouot : l’Omer et Lag Ba’omer

Entre Pessah et Chavouot : l’Omer et Lag Ba’omer

La période entre les deux grandes fêtes juives du printemps, Pessah et Chavouot, s’appelle l’Omer, elle commence le deuxième jour de Pessah, donc le soir du second Seder en Diaspora (Le lendemain du Seder en Israël puisqu’il n’y en a qu’un). Pendant cette période, chaque soir on fait "le compte de l’Omer".
Après une période de deuil, le 33è jour est un jour de joie : Lag Ba’omer, le 18 iyar

En 2016 (5776), Lag Ba’omer a lieu le jeudi 26 mai.

A lire : quelques explications et des liens pour en savoir plus sur l’Omer et Lag Ba’omer

  Sommaire  

 L’Omer

Le mot Omer (qui signifie compte), tire son origine de la mesure d’orge que le peuple d’Israël devait apporter comme offrande au Temple de Jérusalem à Pessah. La période de l’Omer a une signification particulière. Chaque jour, les hébreux devaient franchir une étape morale et spirituelle supplémentaire afin de parvenir au niveau de perfection pour recevoir la Torah.
Le fait de compter les jours qui séparent Pessah de Chavouot, représente une manière "palpable", pour apprécier les degrés que l’on monte chaque jour davantage. Il y en a 50 au total.
L’Omer, c’est aussi une période de deuil (jusqu’à Lag BaOmer, dont le nom tire son origine du chiffre 33, soit le 33ème jour de la période de l’Omer) à laquelle un certain nombre d’interdictions sont liées, et dont la principale est l’absence de réjouissance.

Source : ancien site du FSJU

Dans la Bible : Lv 23, 15-16

A lire :
- L’Omer, temps pascal et temps de deuil par Michel Remaud sur le site AJCF
- Omer sur calj.net
- Décompte de l’omer sur Wikipédia

 Lag Ba’omer

Lag Ba’omer (ל"ג בעומר « trente-troisième jour de l’omer ») est une fête joyeuse, d’origine rabbinique qui donne lieu à des feux de joie, excursions en plein air, des pèlerinages, en particulier sur le mont Meron.
D’origine complexe, elle est mentionnée dans différentes traditions et sources rabbiniques.

Elle a lieu le 18 iyar en Israël comme en diaspora, sauf en 2011 car tombant un dimanche, les autorités rabbiniques israéliennes ont décidé que les célébrations de Lag Ba’omer seraient reportées d’un jour afin de ne pas désacraliser le Shabbat.

Le nombre 33 s’écrit en hébreu ל"ג et se prononce lag, l’hébreu aimant les abréviations et les prononcer.

A lire sur Lag Ba’omer :
- Sur le site calj.net
- Site Univers Torah