Accueil > Documentation > Politique > Antisémitisme, antisionisme > Des catholiques intégristes perturbent la cérémonie inter-religieuse commémorant la nuit de cristal à la cathédrale de Buenos-Aires

Des catholiques intégristes perturbent la cérémonie inter-religieuse commémorant la nuit de cristal à la cathédrale de Buenos-Aires

Nous sommes malheureusement coutumiers du fait : en France aussi les catholiques intégristes sont contre le dialogue judéo-chrétien et perturbent souvent nos réunions, le sommet ayant été atteint avec la conférence de Carême de Notre-Dame de Paris avec le rabbin Rivon Krygier perturbée par des catholiques traditionalistes.

Nous soutenons donc nos amis argentins dans cette épreuve, manifestation non seulement contre le dialogue inter-religieux, un défi au pape François et un véritable acte antisémite lors d’une commémoration de la Shoah.

Les faits :

Comme un défi au pape, des catholiques intégristes ont perturbé la cérémonie de la Nuit de Cristal interconfessionnelle dans la cathédrale de Buenos-Aires en Argentine, cathédrale siège de l’évêque Jorge Mario Bergoglio avant qu’il ne devienne le pape François.

Ce rassemblement annuel des catholiques, juifs et protestants, commémore la Kristallnacht, la nuit de cristal, du 9 au 10 novembre 1938.

Avant qu’il n’accède à la papauté, le cardinal Jorge Mario Bergoglio et son ami le rabbin Abraham Skorka conduisait la cérémonie chaque année.

A lire en complément :
- l’article du Washington Post
- Le communiqué de la Confraternité judéo-chrétienne d’Argentine