Accueil > Documentation > Shoah > Commémoration de la rafle du Vél’ d’hiv’ 2012, 70 ans après

Commémoration de la rafle du Vél’ d’hiv’ 2012, 70 ans après

Dans le cadre de la "Journée nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l’État français et d’hommage aux Justes de France", une cérémonie se tiendra dimanche 22 juillet 2012 au monument commémoratif de la rafle du Vél’ d’hiv’ à Paris. Elle marquera le 70ème anniversaire de ce qui fut la plus grande rafle de Juifs organisée sur le territoire français durant la guerre.

D’autres commémorations sont également organisées partout en France.
La Rafle a eu lieu les 16 et 17 juillet 1942, les commémorations de ce 70è anniversaire commencent dès le 16 juillet 2012 selon les lieux.

Nouvelle ressource : "un Voyage pas comme les autres", un film à voir en ligne.

Monument Rafle du vel d’hiv

Simultanément 1989 hommes et 3003 femmes, couples sans enfants et célibataires, étaient arrêtés et enfermés dans le camp de Drancy.

Dans les camps de Beaune-la-Rolande et Pithiviers, les enfants en bas-âge - environ 3000 - ont été brutalement séparés de leurs parents qui furent déportés les premiers. Les enfants furent transférés à Drancy et déportés entre le 17 et 31 août 1942.

La quasi-totalité des 13 152 raflés furent déportés.

Toutes les informations sur cette journée, à Paris, les cérémonies d’autres villes de France, les événements au Mémorial de la Shoah sont sur le site de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah

Autres resources

- Sur Wikipedia : Rafle du Vélodrome d’Hiver

- des films la Rafle et Elle s’appelait Sarah, en DVD et Blu-ray

- Un livre : "Annette Muller, la petite fille du Vel d’hiv"

- Pour la première fois, la police expose ses archives de la rafle du Vel d’Hiv

- "un Voyage pas comme les autres"  : Durant l’été 2010, Samuel Muller a accompagné son père lors d’un voyage de mémoire sur les traces de la Shoah et de sa famille disparue.

Enfant, Michel Muller a été arrêté avec sa mère et sa soeur Annette lors de la Rafle du Vel d’Hiv en juillet 1942. Interné à Beaune-la-Rolande puis à Drancy, il réchappa à la déportation grâce à l’action de son père.

Du XXème arrondissement de Paris au sud de la Pologne, ce film retrace l’histoire de la famille Muller.

Réalisation et montage : Samuel Muller, Janvier 2011 - Durée : 71 min.