Accueil > Documentation > Culture > Hébreu > hébreu : divers > Ancien Testament interlinéaire hébreu - français

Ancien Testament interlinéaire hébreu - français

Paru en septembre 2007, 95€

Présentation de François Lestang, directeur du CCEJ (Centre Chrétien pour l’Etude du Judaïsme de la faculté de théologie de Lyon, professeur d’hébreu biblique), également membre de l’AJCF de Lyon.

Voilà un ouvrage que les francophones attendaient depuis des années, et on peut dire que l’attente n’est pas déçue ! Dans un fort volume (près de 3000 pages), épais mais encore vraiment maniable, se trouve d’abord le texte de la Biblia Hebraica Stuttgartensia (BHS), une traduction interlinéaire mot à mot et, en bas de page, le texte de la TOB et de la Bible en français courant, suivi d’une trentaine de pages d’annexes remarquables, permettant de comprendre les choix de traduction, puis de tables de conjugaisons, d’une bibliographie et d’un index. C’est agréable à lire, grâce à de beaux caractères hébreux, et le texte hébreu n’est pas trop surchargé de notes ; ce qui est fort astucieux est d’indiquer en exposant, pour les formes verbales plus complexes, leur racine et éventuellement leur analyse grammaticale. Dans sa préface, Adrian Schenker écrit : « Une telle traduction peut servir de nombreux buts, du moment qu’elle est bien faite et solide sous l’aspect linguistique et biblique. Et cela est le cas ici. ».

Une présentation complète.

Un commentaire personnel : J’ai longtemps hésité avant d’acheter l’ancien testament Interlinéaire. pour en faire quoi ? Pour ceux qui étudient l’hébreu comme moi, c’est une solution de facilité, on ne cherche plus rien, ni le vocabulaire ni la grammaire. Et puis j’ai quand même acheté ce livre.

Pour expliquer l’effet que cela me fait de lire un passage de la Bible dans cet ouvrage, c’est un peu comme voir un film en VO sous-titrée : quand vous connaissez un peu la langue, mais pas assez pour vous passer des sous-titres, vous finissez par entendre la langue originale en lisant les sous-titres sans trop vous en rendre compte. C’est un peu pareil avec cette version interlinéaire. Vous pouvez lire le texte hébreu et comprendre quand même ce que vous lisez.
RV