Accueil > Documentation > Judaïsme et christianisme > Déclarations chrétiennes > Réflexion sur le texte de la Commission vaticane édité à l’occasion des 50 ans de Nostra Aetate

Réflexion sur le texte de la Commission vaticane édité à l’occasion des 50 ans de Nostra Aetate

Les quelques pages données ici sont proposées à celles et ceux qui ont lu, ou liront, le texte de la Commission pour les relations religieuses avec le judaïsme : « “Les dons et l’appel de Dieu sont irrévocables” (Rm 11, 29). Une réflexion théologique sur les rapports entre catholiques et juifs à l’occasion du 50e anniversaire de Nostra ætate (n. 4) » et qui aimeraient prolonger la réflexion à partir de cette base.

Les auteurs eux-mêmes le présentent « comme point de départ d’un approfondissement de la pensée théologique destiné à enrichir et à intensifier la dimension théologique du dialogue juif-catholique. ».

C’est exactement ce que je tente de faire, en proposant un texte cible, une critique positive qui cherche à prolonger cette réflexion.

Jean Massonnet

- Le texte de la commission

La Commission pour les relations religieuses avec le judaïsme a publié le 10 décembre 2015 un document intitulé :"Les dons et l’appel de Dieu sont irrévocables" (Rm 11, 29).
" Une réflexion théologique sur les rapports entre catholiques et juifs à l’occasion du 50e anniversaire de Nostra Ætate (n. 4) ". Le texte est signé par le Cardinal Kurt Koch, Président de la Commission, par l’évêque Vice-Président Brian Farrel et par le secrétaire, le Père Norbert Hofmann, SDB.

Les auteurs présentent leur réflexion « comme point de départ d’un approfondissement de la pensée théologique destiné à enrichir et à intensifier la dimension théologique du dialogue juif-catholique. » Il s’agit d’une réflexion théologique qui invite à poursuivre la recherche et qui est donc ouverte au débat. Elle a le mérite d’aborder des questions essentielles, suscitées par la Déclaration Nostra Ætate, telles que « l’importance de la Révélation, le rapport entre Ancienne et Nouvelle Alliance, le rapport entre universalité du salut en Jésus Christ et affirmation que l’Alliance de Dieu avec Israël n’a jamais été révoquée, et le mandat de l’Église d’évangéliser en relation avec le judaïsme ».

[Lire la suite]