Accueil > Documentation > Shoah > 65e anniversaire de la libération d’Auschwitz-Birkenau : et après ?

65e anniversaire de la libération d’Auschwitz-Birkenau : et après ?

Une centaine d’anciens prisonniers ont participé ce mercredi 27 janvier 2010 à Auschwitz au 65e anniversaire de la libération d’Auschwitz-Birkenau. Dans quelques années, les derniers témoins de l’Holocauste auront disparu. Sans eux, quelle mémoire en garderons-nous ? Il y a cinq ans, ils étaient plus de deux mille...

Pour la plupart d’entre eux, c’est la dernière occasion de se réunir sur le lieu de leur martyre en hommage à leurs codétenus : 1,1 million d’hommes, de femmes et d’enfants gazés, fusillés, morts de faim, de froid et d’épuisement, dont un million de Juifs de toute l’Europe. Les plus jeunes ont environ 85 ans, car peu d’enfants sont entrés dans le camp, trop jeunes pour travailler, ils allaient directement à la chambre à gaz.

Les sirènes qui à l’époque avertissaient des évasions ont retenti ce mercredi vers 14h00 , marquant cette fois le début des cérémonies, par une journée froide et neigeuse comme il y a 65 ans, avec de nombreux officiels : le président et le premier ministre polonais, Lech Kaczynski et Donald Tusk, le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou et les délégués d’une vingtaine de pays. En l’absence du ministre de l’Éducation Luc Chatel, la France est représentée par le secrétaire d’État à la Défense Hubert Falco, accompagné de Simone Veil, de l’historien Serge Klarsfeld, de Raphaël Esraïl (président de l’Union des Déportés d’Auschwitz), de parlementaires et d’une trentaine de lycéens.

- un bref compte-rendu de cette journée par l’AFP sur le site Le Point.fr

- Un dossier sur le site du Figaro avec :

Rappel : sur le même sujet, sur le site de l’AJCF

- 27 janvier 2010 , 65è anniversaire de la libération des camps d’Auschwitz-Birkenau

- Télé :quelques programmes pour Journée internationale à la mémoire des victimes de la Shoah

- Mémoire demain, un DVD-ROM de l’Union des déportés d’Auschwitz