Accueil > Documentation > Politique > Antisémitisme, antisionisme > 3 octobre 2010 : 30 ans après l’attentat de la rue Copernic

3 octobre 2010 : 30 ans après l’attentat de la rue Copernic

Mise à jour 04 10 2010 : Attentat de la rue Copernic : 30 ans après, la communauté juive se souvient , le compte rendu de la journée du 3 octobre par l’AFP

Pour ne pas oublier cet attentat odieux :
- un rappel historique
- un documentaire le Jeudi 30 septembre 2010 "Rue Copernic – histoire d’un attentat"
- un livre
- un Colloque et une cérémonie officielle

 l’attentat de la rue Copernic

L’attentat de la rue Copernic fut perpétré à Paris le vendredi 3 octobre 1980 à 18h38, soir du shabbat et de Simhat Torah amenant un grand nombre de fidèles.

Cet attentat antisémite à la bombe, dirigé contre la synagogue libérale de l’Union Libérale Israélite de France ULIF de la rue Copernic, a fait quatre morts et 46 blessés.

L’explosif, dans une sacoche de moto, aurait pu causer encore davantage de victimes s’il avait fonctionné quelques instants plus tard : en cette veille de shabbat, la synagogue était pleine.

Hassan Diab, un enseignant palestinien de 54 ans, a été arrêté le 13 novembre 2008 à Gatineau, dans la province de Québec dans le cadre d’un mandat d’arrêt international délivré début novembre 2008 par deux juges parisiens. Il est soupçonné d’avoir confectionné et posé la bombe de l’attentat de la rue Copernic ainsi que d’avoir participé à l’attentat qui a visé en octobre 1980 la bourse du diamant d’Anvers.

Un article sur le sujet de Véronique Chemla, journaliste au mensuel L’Arche, publié en partie dans le n° 624 de mai 2010 de L’Arche, à lire intégralement sur son blog : http://veroniquechemla.blogspot.com/

 France 2 : Rue Copernic – histoire d’un attentat

le 30 septembre 2010 à 22h50 sur France 2
Durée : 1 heure 15 minutes
Un film de Laurent Jaoui – Auteur Jean Chichizola

Présentation : Il y a 30 ans le 3 octobre 1980 au coeur de Paris une bombe explose devant la synagogue de la rue Copernic, où des centaines de personnes sont en train de prier. Quatre morts, quelques dizaines de blessés.
L’explosion qui s’est déclenchée trop tôt, épargne les fidèles : le carnage aurait pu être plus effroyable encore. La mémoire collective se souviendra du mot malheureux du premier ministre de l’époque, Raymond Barre, déplorant que cet attentat ait finalement frappé des “Français innocents”. Consternation.
Des centaines de milliers de Parisiens manifestent contre l’extrême droite, soupçonnée d’avoir commis l’attentat. Il s’avèrera plus tard que l’attentat a été exécuté par un groupe palestinien extrémiste.
L’explosion de la rue Copernic marque un tournant dans notre histoire : la France se trouve prise en otage dans les conflits du Moyen-Orient. Il va falloir apprendre à vivre avec le terrorisme.
Alors que l’enquête piétine pendant plus de vingt cinq ans, un des hommes soupçonnés d’avoir perpétré l’attentat est retrouvé au Canada, où il file des jours tranquilles d’enseignant dans une université.
La justice française demande son extradition. Pour tous ceux dont la vie a été saccagée, c’est comme si l’affaire de la rue Copernic sortait enfin d’un long sommeil. Pour tous – victimes, assassins et enquêteurs – l’attentat de la rue Copernic est à nouveau terriblement présent.

Un livre a servi de base à ce téléfilm :

Jean Chichizola et Hervé Deguine, L’affaire Copernic, les secrets d’un attentat antisémite. Mille et une nuits, 2009. 239 pages. 20 €.


Colloque international et commémoration de l’attentat de la rue Copernic
3 octobre 2010 : « 30 ans. L’attentat de Copernic. Se souvenir. Comprendre. Juger »

Sous l’égide du CRIF, avec l’ULIF et le Centre Simon Wiesenthal-France.

En présence du Premier Ministre François Fillon, du Juge Jean-Louis Bruguière, du Professeur Irwin Cotler, ancien ministre de la justice au Canada.

Heure : 14 heures
Lieu : Synagogue de l’ULIF, 24 rue Copernic, 75116 Paris.
Inscription : secretariat@crif.org

Toutes les informations sont sur le site AJCF Paris et Région Parisienne