Accueil > Menu > Documentation > Judaïsme et christianisme > Les fêtes > Fêtes chrétiennes > Avent


Avent


Le temps de l’Avent, un temps d’attente

Fêtes catholiques.

L’Avent, temps de préparation à la venue du Seigneur.

Suite

Le temps de l’Avent

Noël approche : Le temps qui prépare la fête de Noël pour les chrétiens s’appelle l’Avent.

Pour les chrétiens orthodoxes, il va du 15 novembre au 24 décembre inclus.

Pour les protestants et catholiques, le temps de l’Avent commence le quatrième dimanche avant le 25 décembre, donc selon les années entre le 27 novembre et le 3 décembre. Le premier dimanche de l’Avent, dimanche 1er décembre en 2013, est le début de l’année liturgique.

Suite

Avent, le nouvel an chrétien ouvre sur Noël

Une réflexion de Francis Dieny, pasteur de l’Église Réformée de France (E.R.F.), président de l’Amitié Judéo-Chrétienne de Mulhouse de 1984 à 2009, pour l’AJCF.

Est-il mauvais de se rappeler une tradition ? Surtout quand il y a quelque chance qu’elle soit oubliée ! Figurez-vous que c’est le cas de l’Avent. Pour nous chrétiens, le nouvel an ne se fête pas le premier janvier. Cela, c’est pour la société laïque et civile où nous vivons. Le jour de l’an, c’est le premier dimanche de l’Avent. Consultez les recueils de liturgie, y compris ceux de l’E.R.F., et vous y trouvez un "dernier" dimanche de l’année ecclésiastique. Puis s’ouvre une année nouvelle, le dimanche suivant : c’est l’Avent, ce qui advient, ce qui vient, c’est Celui qui vient : Jésus. Ainsi l’année chrétienne commence avec le cortège d’arrivée et la naissance de Jésus.

Suite

Au seuil de l’Avent

Une réflexion de Jean-Pierre Lémonon, prêtre du diocèse de Valence, professeur émérite de la faculté de théologie catholique de Lyon.

Au cours des quatre semaines qui précèdent Noël, nous nous préparons à célébrer l’événement qui a bouleversé notre histoire : Dieu nous donne son Fils, Jésus de Nazareth. Il prend ainsi visage d’homme et vient partager notre humanité. L’Avent est un temps d’attente joyeuse. Nous rejoignons l’espérance du peuple juif attendant le Messie, l’envoyé de Dieu par excellence. En fait, le don de Dieu dépassera toute représentation humaine.

Suite