Accueil > Menu > Documentation > Les fêtes > Fêtes chrétiennes > Noël et fêtes de fin d’année


Noël et fêtes de fin d’année


"Fêtes de fin d’année" par Michel Remaud

La période qui s’étend du 25 décembre au 1er janvier est communément désignée par l’expression de « fêtes de fin d’année ». Ces huit jours voient se succéder des célébrations chrétiennes (La Nativité (ou Noël), l’Épiphanie, la Saint-Sylvestre, la fête de la circoncision), civiles et parfaitement païennes.

Michel Remaud y revient et donne à ce sujet quelques précisions historiques et liturgiques.

A l’occasion de Noël : deux newsletters de nos amis juifs

Gérard Mareuil, membre de notre comité directeur, en souhaitant à ses amis chrétiens un joyeux Noël et en formulant ses vœux de paix, concorde, joie, douceur et sérénité pour eux, pour tous ceux qui leur sont chers, et au-delà d’eux, pour tous les hommes et femmes de bonne volonté, nous signale deux newsletters :

- Un bel éditorial du rabbin Daniel Farhi, ancien rabbin du Mouvement Juif Libéral de France

- La newsletter spéciale de Noël du CRIF

A propos des fêtes de fin d’année par Michel Remaud

La période qui s’étend du 25 décembre au 1er janvier est communément désignée par l’expression de « fêtes de fin d’année ». Ces huit jours voient se succéder des célébrations chrétiennes (La Nativité (ou Noël), l’Épiphanie, la Saint-Sylvestre, la fête de la circoncision), civiles et parfaitement païennes.
Michel Remaud y revient et donne à ce sujet quelques précisions historiques et liturgiques.

A lire également : Le Nouvel An en Israël : un non-événement ? par Misha Uzan

Joyeux Noël 2011

A tous les chrétiens qui vont vers Noël, l’Amitié Judéo-Chrétienne de France souhaite un Joyeux Noël 2011, moment de paix en cette fin d’année si difficile pour les chrétiens du monde.

Ci-après quelques lectures sur Noël, généralités, histoire, méditations ...

Le 1er janvier, fête de la Circoncision de Jésus ?

Le 1er janvier, soit 8 jours après Noël, l’Église Catholique Romaine célébrait jusqu’en 1974 la fête de la Circoncision de Jésus. Le pape Paul VI la remplaça alors par la célébration de Sainte Marie, Mère de Dieu. Pourtant, il y a déjà 13 fêtes de Marie dans l’année.

De nombreux théologiens catholiques le déplorent.
Cette fête rappelait que Jésus était juif et comme tout enfant juif, il a été circoncis le huitième jour.

Trois auteurs reviennent sur le sujet : Michel Remaud, Jean-Pierre Sonnet (avec le rabbin David Meyer) et René Guyon.

Noël : quel sens pour les chrétiens ?

Noël est sans doute la plus connue des fêtes chrétiennes, célébrée dans la nuit du 24 au 25 décembre presque partout dans le monde, aussi bien par des croyants que des non croyants.

Le site de l’AJCF-Lyon nous invite à redécouvrir le sens de cette fête qui a trop souvent perdu son caractère religieux.

Quelques généralités sur Noël

Noël (de Natalis en latin, relatif à la naissance) est une fête religieuse chrétienne clôturant le temps de l’avent, célébrant la naissance de Jésus de Nazareth, commémorée par des offices religieux spéciaux. Tous les ans, Noël est célébré le 25 décembre et coïncide avec des fêtes païennes plus anciennes liées au solstice d’hiver (fête de "Sol invictus").